Traitement des kératites à fusarium avec du voriconazole oral

 

 

CORNEA Pondicherry – mechentel news – L’équipe menée par N. Venkatesh Prajna a conclu dans une étude parue dans le magazine scientifique JAMA Ophthalmology en juin 2017 que les ulcères à fusarium pourraient bénéficier de l’ajout de voriconazole oral à la natamycine topique, bien que l’essai de traitement des ulcères fongiques (MUTT, Mycotic Ulcer Treatment Trial) n’ait pas montré de bénéfices sur les ulcères cornéens. Les auteurs ont voulu explorer le rôle du voriconazole oral sur les résultats cliniques de la kératite à fusarium. Dans cette étude clinique randomisée, contrôlée par placebo, en double aveugle, multicentrique, avec des sous-groupes d’analyses préspécifiés, 240 patients de 3 centres en Inde, au Népal et en Californie, avec ulcère fongique et une acuité visuelle de 20/400 ou pire ont été randomisés pour recevoir du voriconazole oral ou un placebo. L’étude a débuté le 24 mai 2010 pour se terminer le 23 novembre 2015, à la dernière visite de contrôle. Tous les patients ont reçu du voriconazole topique 1% et, après les résultats de l’étude MUTT II, de la natamycine topique 5% a été ajoutée à tous les patients. Sur les 240 participants, 72 (30.4%) étaient positifs à la culture de fusarium (41 [56.9%] homme et 31 [43.1%] femmes; âge médian [écart interquartile] 50 [45-57] ans). Parmi eux, 33 (45.8%) ont été randomisés pour recevoir du voriconazole oral et 39 (54.2%) un placebo. Les ulcères à fusarium randomisés au voriconazole oral présentaient un risque de perforation ou de kératoplastie transfixiante de 0,43 fois par rapport au placebo (95% CI, 0.22 fois à 0.84 fois; P = .01). La régression linéaire multiple a montré une diminution de 1,89 mm de l’infiltration et/ou de la taille de la cicatrisation à 3 semaines (95% CI, -2.69 à -1.09 mm; P < .001) et une diminution de l’infiltration de 0,83 mm et/ou de la cicatrice à 3 mois après correction des valeurs de référence (95% CI, -1.33 à -0.32 mm; P = .001) pour les yeux avec voriconazole versus placebo. Les yeux traités avec du voriconazole oral ont également vu une diminution de l’acuité visuelle (améliorée) (équivalent Snellen 20/40) à 3 mois après avoir contrôlé l’acuité visuelle initiale, cependant, ce résultat n’est pas statistiquement significatif (95% CI, -0.57 à 0.002; P = .052). Prajna et al précisent que, même s’il n’a pas été montré d’avantages dans les ulcères de la cornée, les kératites à fusarium pourraient bénéficier de l’ajout de voriconazole oral à la natamycine topique, ils pensent que les médecins devraient envisager de prescrire cette molécule dans ces cas. (sk)

Auteurs : Prajna NV, Krishnan T, Rajaraman R, Patel S, Shah R, Srinivasan M, Devi L, Das M, Ray KJ, O’Brien KS, Oldenburg CE, McLeod SD, Zegans ME, Acharya NR, Lietman TM, Rose-Nussbaumer J; Mycotic Ulcer Treatment Trial Group., Correspondance : Aravind Eye Care System, Madurai, Pondicherry, Tirunelveli, and Coimbatore, India, Etude : Adjunctive Oral Voriconazole Treatment of Fusarium Keratitis: A Secondary Analysis From the Mycotic Ulcer Treatment Trial II, Source : JAMA Ophthalmol. 2017 Jun 1;135(6):520-525. doi: 10.1001/jamaophthalmol.2017.0616, Web : https://archopht.jamanetwork.com/article.aspx?doi=10.1001/jamaophthalmol.2017.0616

13. September 2017