Le citrate trisodique inhibe le développement de calculs d’oxalate de calcium d‘otrigine micro-néphrolithiatique

 

UPPER URINARY TRACT Nagoya – mechentel news – L‘étude de Rei Unni et ses collègues du „Department of Nephro-Urology de la „City University Graduate School of Medical Sciences“ de Nagoya, Aichi au Japon, traite de l‘effet du citrate trisodique sur le développement des micro-lithiases rénales, diagnostiquées par tomographie assistée par ordinateur – (CT) chez les patients souffrant de calculs d‘oxalate de calcium. Les chercheurs ont inclus des patients âgés de 20-80 ans, s‘étant présenté au Nagoya City Hospital en raison d‘une anamnèse de calculs d‘oxalate de calcium entre avril 2009 et juillet 2014. Les patients ont été rétrospectivement divisés en deux groupes, (groupe citrate trisodique n = 60) et (groupe non-citrate; n = 157). Aussi bien au début ainsi que 12 mois après l’étude, des analyses chimiques des urines et des sédiments ont été effectués dans les deux groupes. Le nombre de micro-calculs détecté par le tomographe et le nombre de micro-calculs asymptomatiquement disparu ont également été recensés. Et en fin, les chercheurs ont aussi enregistré la période de douleurs. Durant la période de l’étude, les patients du groupe citrate avaient des valeurs de pH urinaires (p <0,001), et un taux quotidien d‘excrétion de l‘acide citrique
(p <0,001 significativement accrus). Les patients du groupe non-citrate ont montré une incidence accrue de micro-calculs au moment de la fin de l‘étude (p = 0,002). Par contre durant a même période, le nombre des micro-calculs a diminué dans le groupe citrate (p = 0,03). En outre, les analyses multivariées effectuées dans le groupe citrate ont montré une meilleure chance de régression des mircor-calculs asymptomatiques (odds ratio [OR], 2,84; intervalle de confiance à 95 %
[IC]: 1,49 à 5,39), ainsi que moins d‘épisodes de douleur (OR: 0 , 37; IC à 95 %: 0,16-0,72) que dans le groupe non-citrate. Après le traitement, l`analyse de genre a également démontré chez les femmes de meilleures chances de régression des micro-calculs asymptomatiques (OR: 3,96; IC à 95 %: 1,57 à 10,02), et une réduction des épisodes de douleur (OR: 0,22; 95 % CI: 0,07 à 0,70) . Les auteurs, concluent dans leur étude parue en janvier 2017 dans la revue „International Journal of Urology“ que le citrate trisodique empêche le développement des micro-néphrolithiases vers des calculs symptomatiques chez les patients de calculs d‘oxalate de calicium. (um)

Auteurs: Unno R, Taguchi K, Okada A, Ando R, Hamamoto S, Kubota Y, Zuo L, Tozawa K, Kohri K, Yasui T. Correspondance: Atsushi Okada M.D., Department of Nephro-urology, Nagoya City University Graduate School of Medical Sciences, 1 Kawasumi, Mizuho-cho, Mizuho-ku, Nagoya, Aichi 467-8601, Japan. Electronic address: a-okada@med.nagoya-cu.ac.jp. Etude: Potassium-sodium citrate prevents the development of renal microcalculi into symptomatic stones in calcium stone-forming patients. Source: Int J Urol. 2017 Jan; 24(1):75-81. doi: 10.1111/iju.13242. Epub 2016 Oct 17. Web: http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/iju.13242/abstract

14. September 2017