La Temocilline lors d‘infections des voies urinaires

Urinary tract Nantes – mechentel news – La témocilline est une alternative pour traiter les infections des voies urinaires parenchymateuses à entérobactéries productrices d’une β-lactamase à spectre élargie (EBLSE). Afin „de préciser les indications et les modalités d‘utilisation de cette molécule 1“, l‘équipe autour de M. Valée du service d’urologie et de transplantations rénales, Hôtel Dieu, CHRU de Nantes en France ont entamé à partir des bases de données Cochrane, LILACS et Medline, une revue systématique de la littérature, selon les critères PRISMA. Concernant l’indication d’utilisation de la témocilline en urologie, toutes les recommandations nationales et internationales ont été examinées. Les mots-clés suivants ont été utilisés: temocilline, bêta-lactamase à spectre étendu, infections des voies urinaires, urine, prostate, épididyme, testicule, diffusion, pharmacocinétique, pharmacodynamie. La sélection était basée sur la méthodologie, la langue de publication (anglais / français), la pertinence par rapport au sujet et la date de publication des articles collectés. Le but était de fournir des informations scientifiques exhaustives permettant aux urologues d’utiliser cet antibiotique contre les infections urinaires fébriles. Les bactéries productrices de BLSE ont une sensibilité relativement élevée à la témocilline, allant de 61% à 90%. Ces taux permettraient son utilisation en probabiliste. La posologie recommandée est actuellement, chez le patient normo-rénal, de 4g par jour en deux fois par perfusion intermittente ou en continu après une dose de charge de 2g. Certaines études font valoir, en particulier dans le cas de situations cliniques difficiles ou de patients obèses, l’administration de doses élevées (6g / 24h) perfusion plutôt continue. Il n’y a pas de relation évidente entre les doses élevées et les effets secondaires. Avec une excellente diffusion urinaire et prostatique, le temocilllin pourrait être recommandé pour le traitement de la prostatite à EBLSE. L‘équipe conclut dans son étude, parue dans le numéro d‘octobre du journal scientifique Progrés en Urologie, que la témocilline est connue pour avoir une bonne diffusion urinaire et prostatique. Cet antibiotique est aujourd‘hui une alternative fiable pour le traitement des infections des voies urinaires documentées par EBLSE.

Auteurs: M.ValléeaF.BruyèrebF.RoblotcL.Brureaud , Correspondance: a Service d’urologie et de transplantations rénales, Hôtel Dieu, CHRU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44093 Nantes cedex 1, France, b Service d’urologie, CHRU de Bretonneau, 2, boulevard Tonnellé, 37044 Tours cedex, France, c Inserm U1070, service de médecine interne, maladies infectieuses et tropicale, CHU de Poitiers-La Miletrie, 2, rue de La Miletrie, 86021 Poitiers cedex, France, dInserm, U1085–IRSET, service d’urologie, CHRU de Pointe-à-Pitre/Abymes, BP 465, 97159 Pointe-à-Pitre cedex, Guadeloupe, Etude: Place de la témocilline dans le traitement des infections urinaires „Temocillin and urinary tract infections”, Source: Prog Urol. 2017 Oct;27(12):609-617. doi: 10.1016/j.purol.2017.07.242. Epub 2017 Aug 30. , Web: http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1166708717304104

Commentaire
„Avec l’émergence des infections à EBLSE (entérobactéries productrices de ß-lactamases à spectre élargi), la disponibilité de traitements antibiotiques efficaces est déterminante, afin de ne pas se trouver en impasse thérapeutique. En 2015, la témocilline a obtenu une autorisation de mise sur le marché pour les infections urinaires mais son utilisation reste marginale. Une revue de la littérature parue dans Progrès en Urologie propose de faire le point sur son profil d’efficacité et de tolérance pour mieux appréhender son intérêt un urologie. Encore mal connue des prescripteurs, la témocilline est une alternative intéressante pour traiter les infections urinaires parenchymateuses simples ou compliquées dues aux entérobactéries productrices de BLSE ou aux souches productrices de céphalosporinases. Outre les indications reconnues dans les infections urinaires compliquées, les auteurs estiment qu’une extension d’utilisation de la molécule aux prostatites ou épididymites pourrait être utile, même si des études seraient nécessaires pour en déterminer la posologie optimale1 „
1 https://www.univadis.fr/viewarticle/la-temocilline-une-alternative-face-aux-infections-urinaires-compliquees-a-ne-pas-oublier-563015?s1=news

8. Januar 2018