L’efficacité de la thérapie de combinaison ( locale + de privation androgénique ) lors du cancer de la prostate localisé

PROSTATE Detroit – mechentel news -Les traitements standards de choix pour le cancer de la prostate localisé sont souvent la prostatectomie radicale ou la radiothérapie.
Pour le cancer de la prostate avancé avec noeuds lymphatiques pelviens positifs lors du diagnostic initial, des données fondées, pour le choix d’un traitement optimal, manquent. Souvent, la thérapie de choix se trouve être le traitement topique (TT) en combinaison avec une thérapie de privation androgénique (TPA). Les auteurs autour de Thomas Seisen au „Center for Outcomes Research, Analytics and Evaluation am Vattikuti Urology Institute“ de l'“Henry Ford Health System“ à Detroit, États-Unis d’Amérique, ont étudié l’efficacité du TT avec TPA versus un TPA en traitement unique. Le critère d’évaluation principal était pour les deux groupes la survie globale sans mortalité. 1.987 patients (67%) ont été traités au moyen TT et TPA et 980 par TT uniquement. Chez 37,8% la TT était constitué par la prostatectomie radicale, et pour 62,2% le traitement unique était la radiothérapie. On a constaté que la survie globale sans mortalité était significativement plus élevé dans le groupe de combinaison. Dans le groupe de combinaison, la survie globale sans mortalité était de 78,8% et de 49,2%.dans le groupe TPA Il n’y avait aucune différence concernant l’influence de la survie générale sans mortalité dans les sous-analyses sur la prostatectomie radicale et la radiothérapie. Les auteurs concluent dans leur étude publiée en pré-publication électronique en Septembre 2017 dans la revue European Urology, que dans le sens d’une approche multimodale, l’on devrait offrir aux patients la thérapie combinée.

Auteurs: Seisen T, Vetterlein MW, Karabon P, Jindal T, Sood A, Nocera L, Nguyen PL, Choueiri TK, Trinh QD, Menon M, Abdollah F. Correspondance: Firas Abdollah, Vattikuti Urology Institute, Henry Ford Hospital, 2799 West Grand Boulevard, Detroit, MI 48202, USA. E-Mail: firas.abdollah@gmail.com Etude: Efficacy of Local Treatment in Prostate Cancer Patients with Clinically Pelvic Lymph Node-positive Disease at Initial Diagnosis. Source: Eur Urol. 2017 Sep 7. pii: S0302-2838(17)30697-8. doi: 10.1016/j.eururo.2017.08.011. [Epub ahead of print] Web: http://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(17)30697-8/abstract

Commentaire

Les auteurs ont fourni avec cette étude des données très pertinentes. Bien que la période d’observation de 5 ans a été courte, il a déjà pu être démontré des différences significatives entre les groupes. Bien qu’une guérison est rarement possible, un traitement cytoréductif, est une approche raisonnable dans ce contexte Il reste à attendre avec impatience, les résultats issus des études multicentriques actuelles sur le cancer de la prostate oligometastatique.
(Https://www.martini-klinik.de/fuer-aerzte/studien/studienuebersicht/g-rampp-studie/)

16. April 2018