Biométrie des yeux pseudophaques

HEIDELBERG – mechentel news – Les mesures biométriques et les connaissances sur la relation entre les structures de l‘oeil sont nécessaires pour la chirurgie réfractive et celle de la cataracte. Ainsi « les systèmes de mesures biométriques testés dans cette étude, ont montré une haute corrélation pour la longueur axiale (LA) et la kératométrie » disent A.L.Hildebrand et al. dans le numéro de Mai du journal scientifique « Der Ophthalmologe ». Comme le nombre de patient pseudophaques augmente grâce à une chirurgie de la cataracte de plus en plus accessible à travers le monde, la biométrie exacte des yeux phaques ainsi que celle des yeux pseudophaques suscite un intérêt croissant. Dans la présente étude A.L. Hildebrandt et al. comparent les données de mesure d‘un nouveau dispositif utilisant les techniques de biométrie optique à faible cohérence (OLCR) aux résultats obtenus par l‘IOLMaster. Pour 140 yeux pseudophaques, après une chirurgie de la cataracte avec implantation d’une LIO s’étant déroulée sans complication, les auteurs ont étudié la longueur axiale de l‘oeil (LA), la kératométrie et la profondeur de la chambre antérieure (PCA) en utilisant un prototype du LS LENSTAR 900 (Haag-Streit AG) / Allegro BioGraph (WaveLight AG) et l’IOLMaster V.5 (Carl Zeiss Meditec AG). Les patients atteints de pathologies cornéennes ou intraoculaires, les patients ayant subi une chirurgie de la cataracte dans les quatre dernières semaines ou ceux ayant subi une autre intervention chirurgicale de l‘oeil, n‘ont pas été inclus dans l‘étude. Les mesures ont été effectuées telles que recommandée par les fabricants et évaluées par le graphique de Bland et Altman, l’analyse par régression de Passing-Bablok et par le coefficient de corrélation (Pearson). Les scientifiques de l’International Vision Correction Research Centre (IVCRC) de l’université de Heidelberg (Allemagne) ont pu obtenir des mesures valides concernant la LA chez 137 yeux. La valeur moyenne (VM) pour les deux systèmes était de 23,75 mm (± 2,08 pour l’IOLMaster; ± 1,7 pour LENSTAR / BioGraph). Le rayon cornéen moyen était respectivement de 7,7±0,27 mm avec L’IOLMaster et de 7,74±0,29 mm avec le LENSTAR/Bio-Graph. Dans 30% des cas, des valeurs valides pour la PCA ont pu être mesurées par LENSTAR et BioGraph. Pour les 98,6% des yeux, dont la PCA a été mesurée manuellement, les auteurs ont obtenu une moyenne de 4,73±0,53 mm. Les pics PCA de l‘A-scan avec LENSTAR/BioGraph aboutissent toutefois, dans la minorité des cas (30%), à des valeurs de PCA numériques. Alors que LENSTAR/BioGraph excelle par le gain d’espace et de temps pour le médecin et son personnel ainsi que par le confort du patient et la manipulation très aisée, le logiciel pour la mesure des patients pseudophaques devrait s’améliorer dans le futur. Auteurs: Hildebrandt AL, Auffarth GU, Holzer MP. Correspondance : International Vision Correction Research Centre (IVCRC), Universitäts-Augenklinik Heidelberg, Im Neuenheimer Feld 400, 69120, Heidelberg, Deutschland. Etude: Präzision eines neuen Biometriegeräts zur Messung pseudophaker Augen. Source: Der Ophthalmologe. 2011 May 25. Web: http://www.springerlink.com/content/bj3084v4l41p6628/