Fachverlag und Nachrichtenagentur

sécurité de l’acétate d’abiratérone chez des patients atteints d’un CaP résistant à la castration chimique

San Francisco – mechentel news – L’acétate d’abiratérone plus prednisone a significativement amélioré la survie sans évolution radiographique comparé au placebo plus prednisone chez des hommes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration chimique, lors des analyses intermédiaires de l’essai COU-AA-302. J. Ryan Charles et al. pésentent ici l’analyse finale préspécifique de l’essai, évaluant l’effet de l’acétate d’abiratérone plus prednisone dans la survie globale, la durée de consommation d’opiacés, ainsi que d’autres thérapies subséquentes. Dans l’étude de phase 3, randomisée, en double aveugle et contrôlée versus placebo, 1088 patient asymptomatiques ou moyennement symptomatiques atteints d’un cancer de la prostate, stratifiés par l’indice de performance ECOG (pour Eastern Cooperative Oncology – Groupe coopératif d’experts en oncologie de la Côte Est) (0 vs 1), ont été répartis aléatoirement selon un système d’attribution en blocs permutés via un système de réponse web à un ratio de 1 :1, pour recevoir soit de l’acétate d’abiratérone (1000 mg une fois par jour) plus prednisone (5 mg deux fois par jour; groupe acétate d’abiratérone) ou un placebo plus prednisone (groupe placebo). Les principaux critères d’évaluation étaient la survie sans évolution radiographique et la survie globale sur une population en intention de traiter. Cette étude est enregistrée auprès de ClinicalTrials.gov, n° NCT00887198. A la durée médiane de suivi de 49.2 mois (IQR 47.0 51.8), 741 (96%) sur 773 décés préspécifiés pour l’analyse finale ont été observés; 354 (65%) sur 546 patients du groupe acétate d’abiratérone et 387 (71%) sur 542 dans le groupe placebo. 238 patient (44%) qui avaient reçu initialement de la prednisone seule ont ultérieurement reçu l’acétate d’abiratérone plus prednisone comme transition per protocol (ou comme thérapie ultérieure (145 patients)). Globalement, 365 (67%) patients du groupe acétate d’abiratérone et 435 (80%) du groupe placebo ont reçu un traitement ultérieur avec un ou plus d’agents agréés. La survie médiane globale était significativement plus longue dans le groupe acétate d’abiratérone que dans celui placebo ((34.7 mois [95% CI 32.7–36•8] vs 30.3 mois [28.7–33.3]; risque relatif 0•81 [95% CI 0.70–0.93]; p=0.0033). Les effets secondaires de grade 3-4 les plus commun d’un intérêt spécial ont été les désordres cardiaques (41 [8%] sur 542 patients du groupe acétate d’abiratérone vs 20 [4%] sur 540 patients du groupe placebo), l’augmentation de l’alanine aminotransférase (32 [6%] vs 4 [<1%]), et de l’hypertension (25 [5%] vs 17 [3%]). Dans l’essai randomisé phase 3 avec un suivi médian de plus de 4 ans, le traitement à l’acétate d’abiratérone a prolongé la survie globale comparé à la prednisone seule, avec une marge qui était à la fois cliniquement et statistiquement significative. „Ces résultats viennent appuyer le profil favorable de sécurité de l’acétate d’abiratérone chez des patients atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration chimique.“, concluent les auteurs dans le numéro de février du journal scientifique Lancet Oncology.

Auteurs: Prof Charles J Ryan, MDcorrespondenceemail, Prof Matthew R Smith, MD, Prof Karim Fizazi, MD, Prof Fred Saad, MD, Prof Peter F A Mulders, MD, Cora N Sternberg, MD, Prof Kurt Miller, MD, Prof Christopher J Logothetis, MD, Neal D Shore, MD, Prof Eric J Small, MD, Joan Carles, MD, Thomas W Flaig, MD, Mary-Ellen Taplin, MD, Prof Celestia S Higano, MD, Prof Paul de Souza, MB, Prof Johann S de Bono, MB ChB, Thomas W Griffin, MD, Peter De Porre, MD, Margaret K Yu, MD, Youn C Park, PhD, Jinhui Li, PhD, Thian Kheoh, PhD, Vahid Naini, PharmD, Arturo Molina, MD, Dana E Rathkopf, MD, for the COU-AA-302 Investigators, Correspondance: Department of Medicine and UCSF Comprehensive Cancer Center, University of California, San Francisco, CA 94143, USA. ryanc@medicine.ucsf.edu, Etude: Abiraterone acetate plus prednisone versus placebo plus prednisone in chemotherapy-naive men with metastatic castration-resistant prostate cancer (COU-AA-302): final overall survival analysis of a randomised, double-blind, placebo-controlled phase 3 study, Source: Lancet Oncol. 2015 Feb;16(2):152-60. doi: 10.1016/S1470-2045(14)71205-7. Epub 2015 Jan 16.Web: http://www.thelancet.com/journals/lanonc/article/PIIS1470-2045(14)71205-7/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur