Fachverlag und Nachrichtenagentur

Etude prospective de la relation entre pression intracrânienne et pression intraoculaire

 

GLAUKOM Umeå – mechentel news – Christina Lindén et al ont conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Ophthalmology en octobre 2017, qu’aucune réduction de la pression intracrânienne chez les patients présentant un glaucome à pression normale (GPN) n’a été montrée en position debout ou allongée. Les auteurs ont voulu tester l’hypothèse que le GPN est causé par une différence de pression accrue à travers la lame criblée (LC) liée à une pression intracrânienne (PIC) faible. Ils ont mené une étude de cas prospective. 13 participants GPN (9 femmes, médiane 71 ans [échelle : 56–83]) ont été recrutés pour une investigation avec le même protocole que 11 volontaires sains (8 femmes, 47 ans [30-59]). Un plus grand groupe de contrôle (n = 51; 30 femmes; 68 [30–81] ans) a été utilisés pour comparer la PIC en position allongée sur le dos. Les PIC et PIO ont été mesurées simultanément allongé sur le dos, assis et avec une inclinaison vers le bas de 9° (head-down tilt, HDT). La différence de pression entre la lame criblée (TLCPD) a été calculée en utilisant la PIC et la PIO ensemble avec les distances géométriques à partir de l’imagerie à résonnance magnétique pour ajuster les effets hydrostatiques. Aucune différence de PIC, PIO ou TLCPD n’a été trouvée allongé sur le dos, assis ou en HDT (P ≥ 0.11) entre les groupes GPN et volontaires sains, sauf pour la PIO en HDT (P = 0.04). Il n’y avait pas de corrélation entre le défaut de champ visuel et la TLCPD, la PIO ou la PIC et toutes les positions (P ≥ 0.39). La PIC moyenne sur le dos était de 10.3 mmHg (SD = 2.7) dans le groupe GPN (n=13) et de 11.3 (2.2) mmHg dans le grand groupe de contrôle (n = 51) (P = 0.24). L’équipe suédoise a conclu qu’aucune différence n’était retrouvée pour la PIC entre des patients atteints de GPN et un groupe sain, que la position soit allongée ou debout. Ils précisent que l’hypothèse que le GPN est causé par une élévation TLCPD à partir d’une PIC basse n’était pas confirmée. (sk)

Auteurs : Christina Lindén, MD, Sara Qvarlander, PhD, Gauti Jóhannesson, MD, PhD, Elias Johansson, MD, PhD, Fanny Östlund, MD, Jan Malm, MD, PhD, Anders Eklund, PhD, Correspondance : Christina Lindén, MD, PhD, Department of Clinical Sciences, Ophthalmology, Umeå University, SE-901 85 Umeå, Sweden, Etude : Normal-Tension Glaucoma Has Normal Intracranial Pressure: A Prospective Study of Intracranial Pressure and Intraocular Pressure in Different Body Positions, Source : Ophthalmology. 2017 Oct 30. pii: S0161-6420(17)32096-1. doi: 10.1016/j.ophtha.2017.09.022. [Epub ahead of print], Web : http://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(17)32096-1/fulltext

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur