Fachverlag und Nachrichtenagentur

Résultats à long-terme de greffes cornéennes répétées

CORNEA Maastricht – mechentel news – Mor M. Dickman et al ont conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique American Journal of Ophthalmology en juillet 2018, à une augmentation significative des répétitions de greffes cornéennes en concordance avec l’arrivée de la kératoplastie endothéliale aux Pays-Bas. Les auteurs ont voulu comparer les résultats à long terme de greffes cornéennes répétées (CT), à partir de l’indication première (dystrophie endothéliale de Fuchs, FED, vs œdème cornéen du pseudophake, PBK), la technique chirurgicale (kératoplastie transfixiante, PK, vs kératoplastie endothéliale, EK) et l’indication de répétition de la greffe. L’équipe néerlandaise a comparé les traitements non-randomisés des données du registre national (Netherlands Organ Transplantation Registry, NOTR). Les données consécutives de toutes les greffes répétées après PK ou EK pour FED et PBK entre 1994 et 2015 ont été analysées, avec un suivi maximal de 5 ans. La survie de la regreffe a été analysée avec des courbes de survies de Kaplan-Meier et les régressions de Cox univariées et multivariées. La meilleure acuité visuelle, l’équivalent sphérique et l’astigmatisme réfractif ont été comparés avec un modèle linéaire mixte. Un total de 332 CT répétées a été analysé. Le nombre de regreffe a significativement augmenté entre 2007 et 2015 (p=0,001). Le taux de survie global des regreffes à 5 ans était de 60% et était supérieur pour les FED vs PBK (77% vs 45%, HR=0,40, p<0,001) et les rekératoplasties endothéliales vs rekératoplasties transfixiantes (81% vs 55%, HR=0,51, p=0,041). Cependant, l’analyse multivariée n’a pas montré de différence significative de la survie en se basant sur l’indication primaire, la technique chirurgicale et l’indication de regreffe. Les résultats secondaires ne différaient pas entre les groupes. Les auteurs ont conclu que la répétition des greffes a significativement augmenté avec l’introduction de l’EK aux Pays-Bas. Ils précisent que, malgré une suggestion de meilleur taux de survie des regreffes pour FED et (re-)EK avec l’analyse univariée, l’analyse multivariée a montré une différence. Les auteurs pensent que ces résultats peuvent être dus à une attribution de cas favorables à la (re-)EK. De même, les auteurs indiquent que les résultats secondaires ont été déterminés par la première technique de greffe cornéenne. (sk)

Auteurs : Mor M. Dickman, Lindsay S. Spekreijse, Suryan L. Dunker, Bjorn Winkens, Tos T.J.M. Berendschot, Frank J.H.M. van den Biggelaar, Pieter Jan Kruit, Rudy M.M.A. Nuijts, Correspondance : University Eye Clinic Maastricht, Maastricht University Medical Center+,the Netherlands. Electronic address: mor.dickman@mumc.nl, Etude : Long Term Outcomes of Repeated Corneal Transplantations: A Prospective Dutch Registry Study, Source : Am J Ophthalmol. 2018 Jun 28. pii: S0002-9394(18)30301-5. doi: 10.1016/j.ajo.2018.06.018. [Epub ahead of print], Web : https://www.ajo.com/article/S0002-9394(18)30301-5/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur