Développement fovéolaire dans les rétinopathies des prématurés

 

PEDIATRICS& STRABISM Milwaukee – mechentel news – Ryan N. Vogel et al ont conclu, dans une étude parue en novembre 2017 sur le site internet du magazine scientifique Ophthalmology, que le traitement intravitréen par bevacizumab pour la rétinopathie du prématuré (ROP) était associé à un épaississement rétinien rapide alors que la photocoagulation laser était associée à une extrusion précoce des couches rétiniennes internes avec un développement lent de la zone fovéale. Les auteurs ont voulu caractériser et quantifier le développement fovéal précoce chez les prématurés et comparer ce développement entre les yeux traités par bevacizumab ou par photocoagulation laser (PCL) et les yeux non traités. Ils ont mené une étude observationnelle sur une série de cas. 131 nouveau-nés ont subi un dépistage de la ROP. L’imagerie OCT portable a été réalisée chez tous les patients. L’épaisseur des couches rétiniennes interne et externe a été mesurée au centre de la fovéa et sur les bords fovéaux nasaux et temporaux. Les comparaisons des yeux traités et non traités ont été ajustées selon l’âge et d’autres variables confondantes. L’épaisseur fovéolaire externe a augmenté de 3.1 μm/semaine pour les yeux non traités et de 7.2 μm/semaine pour les yeux traités avec bevacizumab (P = 0.038). Les yeux traités par PCL présentaient une probabilité plus faible d’avoir toutes les couches de la rétine (odds ratio, 0.04; P = 0.001) et d’avoir une zone fovéolaire ellipsoïdale (odds ratio, 0.07; P = 0.024) en comparaison aux yeux non traités. Des modifications maculaires cystoïdes ont été retrouvées chez 53% des patients et 22% des images. Leur incidence ajustée selon l’âge n’était pas corrélée avec le bevacizumab ou le PCL. L’équipe américaine a conclu que le traitement bevacizumab pour la ROP était associé à un épaississement rétinien plus rapide alors que le PCL était associé à une extrusion précoce des couches rétiniennes internes et à un retard de développement de la fovéa. Ils précisent qu’un suivi à long terme est nécessaire pour déterminer la signification visuelle de ces résultats. (sk)

Auteurs : Ryan N. Vogel, MD, Margaret Strampe, BA, Oladipo E. Fagbemi, BS, Alexis Visotcky, MS, Sergey Tarima, PhD, Joseph Carroll, PhD, Deborah M. Costakos, MD, MS, Correspondance : Deborah M. Costakos, MD, MS, Department of Ophthalmology & Visual Sciences, Medical College of Wisconsin, 925 North 87th Street, Milwaukee, WI 53226, Etude : Foveal Development in Infants Treated with Bevacizumab or Laser Photocoagulation for Retinopathy of Prematurity, Source : Ophthalmology. 2017 Nov 2. pii: S0161-6420(17)32056-0. doi: 10.1016/j.ophtha.2017.09.020. [Epub ahead of print], Web : http://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(17)32056-0/fulltext

13. April 2018