Fachverlag und Nachrichtenagentur

Uvéite infantile et substances biologiques

HEIDELBERG – mechentel news – F. Mackensen et T. Lutz du centre interdisciplinaire pour l’uvéite et de la clinique de pédiatrie et médecine de l‘adolescent à Heidelberg (Allemagne), mettent en évidence l’efficacité de l’Infliximab et l’Adalimumab dans le traitement de l’uvéite chez l’enfant. La manifestation de l’uvéite pendant l‘enfance diffère de celle à l‘âge adulte non seulement par le type et la sévérité de l‘inflammation, mais aussi par le pronostic, le plus souvent mauvais, et par les problèmes spécifiques de l‘âge, qui peuvent survenir pendant le traitement. Les substances biologiques sont des protéines à effet sélectif et sont réaliséés par des méthodes biotechnologiques. Les connaissances sur les agents anti-TNF alpha sont importantes. Des examens expérimentaux et cliniques ont montré que le TNF- α participe aussi aux inflammations intraoculaires et que le blocage du TNF-α est une démarche prometteuse dans le traitement de l’uvéite. A ce jour, il n’y a que peu d‘études sur l‘efficacité des substances biologiques chez les adultes et les enfants. Les données (énumérées en détail dans cette étude) sont dans l’ensemble si bonnes pour l’Infliximab et l’Adalimumab, qu’elles prouvent leur efficacité. « Nous espérons donc que dans l‘avenir, les cas de cécité et de déficience visuelle pourront ainsi être réduits davantage » écrivent les auteurs dans le numéro de Mai du journal scientifique « Der Ophthalmologe ». Ainsi, les inhibiteurs du TNF-α ont énormément amélioré le traitement, particulièrement dans le cas de l‘uvéite infantile. De nouvelles approches thérapeutiques, avec d‘autres agents biologiques issus de la rhumatologie pédiatrique, s’y ajoutent. Cette vue d’ensemble cible les points forts et faibles des substances biologiques lors du traitement de l’uvéite infantile et permet de reconnaitre le moment opportun pour le début du traitement.
Auteurs: F. Mackensen et T. Lutz.
Correspondance: Interdisziplinäres Uveitiszentrum, Augenklinik, Universität Heidelberg, Im Neuenheimer Feld 400, 69120, Heidelberg, Deutschland.
E-Mail: Friederike.Mackensen@uveitiszentrum.de
Etude: Uveitistherapie im Kindesalter Biologika: zu oft – zu spät?.
Source: Der Ophthalmologe Volume 108, Number 3, 213-221.
Web: http://www.springerlink.com/content/x584136366x73v33/

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur