Fachverlag und Nachrichtenagentur

Polyquad® ménage mieux la surface oculaire

Une étude in vitro compare la toxicité des conservateurs dans les associations fixes d’antiglaucomateux Le conservateur Polyquad® ménage mieux la surface oculaire
De nombreux antiglaucomateux sont conservés au chlorure de benzalkonium (BAC). Une étude in vitro vient de montrer que l’association fixe travoprost/timolol*, conservée au Polyquad®, présente un meilleur profil cytotoxique que l’association fixe latanoprost/timolol, qui contient du BAC. Le glaucome fait partie des maladies chroniques nécessitant un traitement au long cours. A cela s’ajoute que de nombreux patients ont besoin de plusieurs principes actifs pour atteindre un contrôle adéquat de la pression intraoculaire1, ce qui peut avoir des conséquences négatives pour la compliance. Les associations fixes de plusieurs substances ont pour but de contribuer à assurer la compliance nécessaire, y compris à long terme. D’autre part, l’utilisation de produits combinés permet de réduire l’exposition de l’œil aux différents conservateurs. Le chlorure de benzalkonium (BAC) est un conservateur ajouté à de nombreux médicaments destinés au traitement du glaucome. Or, des études ont montré que le BAC exerce un effet toxique sur les cellules épithéliales de la conjonctive et qu’il peut aggraver les symptômes de l’œil sec et provoquer des inflammations et des eczémas des paupières.2-4 Les profils cytotoxiques de plusieurs antiglaucomateux contenant différents conservateurs ont été comparés dans une récente étude in vitro sur des cellules conjonctivales humaines.5 Le Polyquad® est moins toxique pour les cellules conjonctivales Des cellules conjonctivales humaines ont été incubées pendant 30 minutes à 37°C en présence de 50 μl des cinq solutions suivantes: l’association fixe travoprost-timolol contenant du Polyquad® (PQ) (travoprost/timolol PQ ), une association fixe travoprost-timolol contenant du BAC (travoprost/timolol BAC), une association fixe latanoprost-timolol contenant du BAC (latanoprost/timolol BAC) et enfin, le BAC aux concentrations correspondantes (0.015% et 0.020%). Les cellules de l’échantillon-témoin ont été incubées dans une solution-tampon saline (BSS). Six différents tests toxicologiques ont été utilisés pour mesurer la vitalité des cellules, le taux d’apoptose et le stress oxydatif. Comme l’étude l’a finalement montré, les cellules incubées dans travoprost/timolol PQ ont montré une vitalité significativement supérieure à celle mesurée dans latanoprost/timolol BAC et dans chacune des autres substances de comparaison (p < 0.0001 dans tous les cas). Par rapport au témoin, on a pu constater pour les cellules incubées en présence de travoprost/timolol PQ une vitalité supérieure de 28% à 34% à celle mesurée dans les cellules incubées dans latanoprost/timolol BAC. Le taux d’apoptoses, déterminé en fonction de la vitalité, a donné des résultats similaires. C’est ainsi que dans le cas de l’incubation avec travoprost/timolol PQ, ce taux était significativement plus faible que pour les substances de comparaison (p < 0.0001 dans chaque cas). L’association fixe travoprost/timolol PQ a causé 8.4% à 8.8% de moins d’apoptoses que l’association fixe latanoprost/timolol BAC. De plus, l’association travoprost/timolol PQ a significativement réduit le taux d’apoptoses tardives par rapport à l’association latanoprost/timolol BAC. Et enfin, l’étude a également montré que les associations travoprost/timolol PQ et travoprost/timolol BAC induisaient une production significativement moindre de radicaux oxygène que l’association latanoprost/timolol BAC (p < 0.0001). Cette étude in vitro suggère que l’association fixe travoprost/timolol, conservée au Polyquad®* semble être meilleure pour la santé de la surface oculaire que les associations fixes latanoprost/timolol BAC et travoprost/timolol BAC. *L’association fixe travoprost/timolol conservée avec Polyquad n’est pas encore autorisée en Suisse par Swissmedic.

Contact:
Alcon Switzerland SA
Heidy Baschung
Product Manager
Pharma/General Eye Care
Bösch 69, 6331 Hünenberg
Téléphone: 058 911 28 76
heidy.baschung@alconlabs.com

Références:
1.    Schmier JK et al. First-year treatment patterns among new initiators of topical prostaglandin analogs. Curr. Med. Res. Opin. 25:851–858, 2009.
2.    Baudouin C. Allergic reaction to topical eyedrops. Curr. Opin. Allergy Clin. Immunol. 5:459–463, 2005.
3.    Baudouin C. The ocular surface in glaucoma. Cornea 28:S14–S19, 2009.
4.    Baudouin, C et al. Preservatives in eyedrops: the good, the bad and the ugly. Prog. Retin. Eye Res. 29:312–334, 2010.
5.    Brignole-Baudouin F et al. In Vitro Comparative Toxicology of Polyquad-Preserved and Benzalkonium Chloride-Preserved Travoprost/Timolol Fixed Combination and Latanoprost/Timolol Fixed Combination. J Ocul Pharmacol Ther 2011, Mar 16. [Epub ahead of print].

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur