Fachverlag und Nachrichtenagentur

Mesure de la pression intraoculaire après traitement par LASEK

Umeå – mechentel news – Dans une étude parue dans le
journal scientifique Journal of Cataract and Refractive Surgery
en juillet dernier, l’équipe suédoise menée par G Jóhannesson
a conclu que la tonométrie d’applanation par résonance était
moins affectée par les propriétés cornéennes et pouvait donc
être plus indiquée pour mesurer la PIO après LASEK (kératectomie
sous-épithéliale assistée par laser). Ils ont évalué
les mesures de PIO 24 mois après traitement LASEK avec 3
tonomètres : à applanation de Goldman (TAG), tonométrie de
contour dynamique Pascal (TCD) et la tonométrie à applanation
par résonnance (TAR). Les mesures ont été prises avant
l’intervention, puis à 3 et 6 mois. Les auteurs ont mené une
étude prospective randomisée monocentrique. Un oeil randomisé
par personne à partir de sujets sains myopes qui ont été
traités par LASEK a été inclus. L‘acuité visuelle, l‘épaisseur
cornéenne centrale (ECC), la courbure de la cornée et la PIO
ont été mesurées à tous les stades. Six mesures de la PIO ont
été réalisées pour chaque méthode, avec un laps de 5 minutes
entre les mesures. L‘étude a inclus 38 yeux. Deux ans après
LASEK, la TAR dynamique était la seule méthode n’ayant pas
mesuré de PIO significativement inférieure à celle avant LASEK
(moyenne −0.2 mm Hg ± 1.6 [SD]). La plus grande différence
était la mesure avec le TAG (moyenne −1.9 ± 1.7 mm Hg), suivie
par la TAR statique (moyenne −1.2 ± 1.6 mm Hg) et puis la TCD
(moyenne −0.9 ± 1.3 mm Hg). Toutes les méthodes ont mesuré
des PIO significativement inférieures à 3 mois et 6 mois. Les auteurs
ont conclu leur étude en précisant que la TAR dynamique
n’a montré aucune différence significative pour la mesure de
la PIO à 2 ans. L’embout convexe du dispositif de la TAR et
l‘échantillonnage continu des données pendant le renfoncement
cornéen semblent être des facteurs expliquant que la TAR dynamique
ait été moins affectée par les propriétés cornéennes et
donc plus appropriée à la mesure de la PIO dans les yeux traités
par LASEK, bien que ces résultats doivent être confirmés par
des études incluant un plus grand nombre de cas.
Auteurs : Jóhannesson G, Hallberg P, Eklund A, Koskela T, Lindén C., Correspondance
: From the Department of Clinical Sciences, Ophthalmology (Jóhannesson, Koskela,
Lindén), and the Department of Radiation Sciences (Hallberg, Eklund), Umeå University,
Umeå, Sweden, Etude : Change in intraocular pressure measurement 2 years after
myopic laser-assisted subepithelial keratectomy, Source : J Cataract Refract Surg.
2012 Jul 10. [Epub ahead of print], Web : http://www.jcrsjournal.org/article/S0886-
3350%2812%2900799-7/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur