Fachverlag und Nachrichtenagentur

Chirurgie du strabisme adulte : critères de performance

Rochester – mechentel news – L‘équipe menée par Sarah R. Hatt a conclu dans une étude parue dans le magazine scientifique Ophthalmology en septembre 2012 qu‘il fallait combiner les critères de diplopie et les critères moteurs pour évaluer les uccès de la chirurgie du strabisme adulte. L‘équipe américaine a évalué la pertinence des critères de motricité, de diplopie et de qualité de vie liée à la santé (HRQOL) dans l‘analyse des résultats de la chirurgie du strabisme adulte. Ils ont mené une étude de cohorte portant sur 159 adultes ayant subi 171 chirurgies de strabisme. Ils ont fait subir un examen clinique à tous les patients en pré-opératoire et à six semaines post-opératoiresen incluant le questionnaire de strabisme de l‘adulte 20-HRQOL. En pré-opératoire, le strabisme était qualifié de diplopique (n =117), non-diplopique (n = 38) ou diplopique atypique (n = 16). Pour assoir les critères de motricité, de HRQOL, le succès a été défini à priori et appliqué de manière séparée et en combinaisons. Les résultats de réussite correspondaient à : (1) critères moteurs < 10 dioptries prismatiques avec simultanément le test du prisme de convergence : (2) cirières de diplopie, pas ou seulement rare dans la vision de loin ou la lecture ; (3) critères HRQOL, excédant ceux reportés précédemment dans 95 % des limites de l‘accord (LOA). Les auteurs ont évalué le taux de succès chirurgical selon des critères moteurs, de diplopie, de HRQOL seuls ou combinés. Globalement, le taux de succès est de 90 % pour les critères moteurs, de 74 % pour les critères de diplopie et de 60 % pour les critères HRQOL. Concernant les critères combinés, le plus fort taux de succès est pour les critères moteurs + les critères de diplopie (67 %) et le taux le plus faible est obtenu en combinant tous les critères : moteurs, diplopie et HRQOL (50 %). L‘équipe américaine pense qu‘appliquer les critères moteurs seuls donne de meilleures chances de succès lorsque l‘on évalue les résultats de la chirurgie du strabisme adulte, mais les critères moteurs ne représentent pas la totalité des patients en postopératoire. Combiner critères de diplopie et critères moteurs fournit un standard clinique plus pertinent pour évaluer le succès de la chirurgie du strabisme chez l‘adulte. Les auteurs concluent que pour les critères HRQOL, excéder les 95 % de LOA à 6 semaines postopératoire semble être un difficile obstacle à clarifier pour quelques patients. Evaluer le changement dans le score HRQOL serait plus utile dans les études de cohorte.

Auteurs : Sarah R. Hatt, DBO, David A. Leske, MS, Laura Liebermann, CO, Jonathan M.
Holmes, BM, BCh. Correspondance : Jonathan M. Holmes, BM, BCh, Ophthalmology
W7, Mayo Clinic, 200 First St. SW, Rochester, MN 55905. Etude : Comparing Outcome
Criteria Performance in Adult Strabismus Surgery. Source : Ophthalmology, Volume
119, Issue 9 , Pages 1930-1936, September 2012. Web : http://www.aaojournal.org/
article/S0161-6420%2812%2900179-0/abstract

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur