Fachverlag und Nachrichtenagentur

Utilisation de l’OCT pour analyser la choroïde dans le diabète de type 1

Vienne – mechentel news – Dans une étude parue dans le magazine scientifique IOVS en octobre 2012, Marieh Esmaeelpour et son équipe ont conclu que l’épaisseur choroïdienne diminuait dans le diabète de type 1. Ils ont voulu déterminer l‘épaisseur choroïdienne et rétinienne chez des patients atteints de diabètede type 1 avec et sans maculopathie et rétinopathie dans le but de les comparer avec des sujets sains en utilisant l‘OCT en3 dimensions (3D) 1060 nm. Pour cela, 33 yeux de sujets diabétiques de type I (23 – 57 ans, 15 hommes) divisés en groupes sans pathologie (NDR) et avec pathologie (DR ; incluant microanévrisme,exudats, oedème maculaire cliniquement signifiantet rétinopathie proliférante) ont été comparés avec 20 sujets sains de même longueur axiale de l‘oeil et du même âge (24-57ans, 9 hommes), grâce à un OCT 3D 1060 nm haute vitesse (60.000 images par seconde) sur un champ de vision de 36°X36°. L‘état de santé de l‘oeil, la durée de la maladie, l‘indice de masse corporel, l‘hémoglobine-Alc et la pression artérielle (PA) ont été enregistrés. L’épaisseur choroïdienne sous-fovéale et des cartes topographiques 2D entre l’épithélium pigmentaire rétinien et l‘interface choroidienne/sclérale ont été automatiquement générés et analysés de manière statistique. L’épaisseur choroïdienne sous-fovéale (moyenne ± écart-type, μm) pour les yeux sains est de 388 ± 109; significativement plus épais que tous les groupes de diabétiques, 291 ± 64 pour NDR et 303 ±82 pour DR (ANOVA P < 0.004, Tukey P = 0.01 pour NDR et DR).La dilution n‘a pas été reliée aux facteurs enregistrés (multianalyse de régression, P> 0.05). Comparée aux yeux sains et au NDR, la moyenne de l’épaisseur choroïdienne pour les DR démontre un amincissement temporal prolongé supérieurement etinféro-temporalement (test t non apparié, P< 0.05). L’épaisseur rétinienne fovéale et sa carte ne montrent pas de différence statistiquement significative entre les groupes (moyenne SD, μm,sain 212 ± 17, 217 ± NDR 15, DR 216 ± 27, ANOVAP > 0,05). L’équipe menée par Marieh Esmaeelpour a conclu que l’épaisseur choroïdienne décroissait dans le diabète de type1, indépendamment de l‘absence de pathologie et de la durée de la maladie diabétique. Pour les yeux pathologiques, les images moyennes de l’OCT 3D 1060nm montrent une étendue de l‘épaisseur de la zone correspondant aux lésions rétiniennes et suggèrent son amélioration sur le début ou dans la progressionde la maladie.

Auteurs : Marieh Esmaeelpour, Simon Brunner, Siamak Ansari-Shahrezaei, Susanne
Nemetz, Boris Považay, Vedran Kajic, Wolfgang Drexler and Susanne Binder
Correspondance : Marieh Esmaeelpour, Rudolfstiftung, Department of Ophthalmology,
Juchgasse 25, 1030 Vienna, Austria; marieh.esmaeelpour@meduniwien.ac.at
Etude : Choroidal Thinning in Diabetes Type 1 Detected by 3-Dimensional 1060 nm
Optical Coherence Tomography. Source : Invest. Ophthalmol. Vis. Sci. October 3, 2012
vol. 53 no. 11 6803-6809. Web : http://www.iovs.org/content/53/11/6803.short

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur