Fachverlag und Nachrichtenagentur

DMLA: traitement à long terme par ranibizumab

Copenhague – mechentel news – En janvier 2013, dans une étude parue dans le magazine scientifique American Journal of Ophthalmology, l’équipe danoise menée par Mads Krüger Falk a montré qu’un traitement de la dégénérescence maculaire néovasculaire liée à l‘âge (DMLA) par Ranibizumab sur 2/3 ans semblait montrer une diminution de l’acuité visuelle. Le but de cette étude était d‘évaluer les résultats d‘un traitement de 4 ans sur la DMLA avec du Ranibizumab avec une administration à dose variable. Ils ont procédé à un examen rétrospectif unicentrique des dossiers. L’étude incluait 855 patients avec une DMLA recevant un traitement par Ranibizumab pendant une période de 4 ans. Les patients avec un suivi de 15 mois minimum et tous les patients qui avaient terminé leur traitement indépendamment de leur suivi ont été inclus dans l‘étude. Un total de 1321 patients ont été traités sur une période de 4 ans et 855 patients étaient éligibles pour l‘inclusion. Parmi ces derniers, 456 patients recevaient toujours un traitement actif, tandis que 399 patients avaient interrompu leur traitement. Globalement, les résultats du traitement montraient une baisse significative de la vision de

53.2 lettres de l‘Étude du Traitement Précoce de la Rétinopathie Diabétique (échelle, 1 à 85 lettres) à 50.5 lettres (échelle, 1 à 87 lettres; P< .001). La moyenne du suivi était de 23.3 mois (échelle, 4 à 48 mois). La raison de l‘interruption du traitement chez 181 patients était l‘absence de résultat, tandis que 113 patients ont été jugés non traitables. 36 patients refusèrent un traitement supplémentaire pour des raisons variées. Les auteurs danois précisent que ce rapport montre que lorsque le suivi s‘étend au-delà de 2 à 3 ans, l‘acuité visuelle semble diminuer. Ils ont conclu que leurs données montrent que différents groupes de réponses sont identifiés ; mauvais ou non répondants (approximativement 15% des patients) et les bons répondants (approximativement 21% des patients). Ces deux groupes peuvent en général être identifiés dans les 2 premières années de traitement, tandis que le troisième groupe de répondants régulièrement (approximativement 64% des patients) requièrent une surveillance et un traitement pendant des années.

Auteurs : Krüger Falk M, Kemp H, Sørensen TL., Correspondance : Department of Ophthalmology, Copenhagen University Hospital Roskilde, Roskilde, Denmark; University of Copenhagen, The Faculty of Health and Medical Sciences, Copenhagen, Denmark. Courriel : mfal@regionsjaelland.dk. Source : Am J Ophthalmol. 2013 Jan;155(1):89-95. e3. doi: 10.1016/j.ajo.2012.06.031. Epub 2012 Sep 27. Étude : Four-Year Treatment Results of Neovascular Age-Related Macular Degeneration With Ranibizumab and Causes for Discontinuation of Treatment. Web : www.ajo.com/article/S00029394%2812%2900507-7/fulltext

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur