Fachverlag und Nachrichtenagentur

Endophtalmie après chirurgie de la cataracte

Stockholm – mechentel news – L’équipe suédoise menée par Emma Friling a montré dans une étude parue dans le magazine scientifique Journal of Cataract and Refractive Surgery en janvier 2013 qu’une opération plus précoce de la cataracte associée à une injection d’antibiotiques dans la chambre antérieure devraient encore réduire le risque, déjà en baisse, d’endophtalmies en Suède. Ils ont voulu rapporter l‘incidence nationale et les facteurs de risque de l‘endophtalmie après une chirurgie de la cataracte en Suède. L’étude a porté sur le registre national suédois de la cataracte contenant les rapports sur la cataracte de toutes les unités ophtalmologiques chirurgicales de Suède. Ils ont mené une étude prospective épidémiologique. Les cas d‘endophtalmies ont été collectés de 2005 à 2010. Les cas et les paramètres de contrôle afférents aux caractéristiques des patients et la technique chirurgicale ont été générés à partir de la base de données. De plus, l‘information des enquêtes annuelles au regard du protocole de prophylaxie topique a été analysée. Les rapports montrent 135 cas d‘endophtalmies sur 464 996 opérations, soit une incidence de 0.029%. L’âge des patients de plus de 85 ans, la communication préopératoire avec le vitré et surtout, la non-utilisation de Céfuroxime dans la chambre antérieure de l‘oeil ont montré une association statistiquement significative avec une endophtalmie dans la régression logistique. Les antibiotiques topiques à court terme donnés comme adjuvants prophylactiques au traitement dans la chambre de l’oeil, avant, après ou avant et après l‘opération n‘ont pas Gujarat – mechentel news – Dans une étude parue dans le magazine scientifique Journal of Cataract and Refractive Surgery en janvier 2013, Priya Narang a montré que la méthode Agarwal était une tentative pour rendre plus facile et plus facilement réalisable l’externalisation des haptiques. L’auteur a décrit la technique modifiée pour extérioriser les haptiques dans le procédé de fixation intrascléral Agarwal collée d’une lentille intraoculaire de chambre postérieure. Cette technique élimine le rôle d’un assistant pour tenir l’haptique pendant toute la manoeuvre chirurgicale et les conséquences des complications associées à une mauvaise manipulation des haptiques. La technique a été utilisée dans 45 cas et il a été possible de la reproduire dans tous les cas sans complication peropératoire. L’auteur a conclu que cette technique est une tentative pour rendre la procédure d‘extériorisation de l‘haptique, considérée comme la partie technique exigeante de la chirurgie, plus facile et réalisable.

Auteurs : Priya Narang, MS., Correspondance : Priya Narang, MS, Narang Eye Care & Laser Centre, Aeon Complex, Vijay Cross Roads, Navrangpura, Ahmedabad 380009, Gujarat, India. Source : Journal of Cataract & Refractive Surgery, Volume 39, Issue 1 , Pages 4-7, January 2013. Étude : Modified method of haptic externalization of posterior chamber intraocular lens in fibrin glue–assisted intrascleral fixation: No-assistant technique. Web : www.jcrsjournal.org/article/S0886-3350%2812%2901532-5/fulltext

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur