Fachverlag und Nachrichtenagentur

Densité endothéliale et défaillance du greffon

Cleveland – mechentel news – L’équipe menée par Benetz BA a montré dans une étude parue en mai 2013 dans le magazine scientifique JAMA Ophthalmology que la densité des cellules endothéliales 6 mois après kératoplastie était un facteur prédictif de défaillance du greffon. Ils pensent que les mesures morphométriques endothéliales pouvaient potentiellement prédire l’échec du greffon après kératoplastie. Ils ont voulu déterminer si les mesures morphométriques centrales pré et post-opératoires (densité des cellules endothéliales [DPE], le coefficient de variation [CV] et le pourcentage d’hexagonalité [HEX]) et leurs modifications post-opératoires étaient prédictives de l’échec de la greffe provoquée par une décompensation endothéliale après kératoplastie pour traiter une maladie à risque modéré comme la dystrophie de Fuchs ou l’œdème cornéen pseudophaque. Ils ont étudié un sous-groupe de participants à l’étude de donneur de cornée avec échec de la greffe, un centre de lecture centrale déterminant les DPE pré et post-opératoires, le CV et le HEX disponibles avec les images spéculaires endothéliales centrales. Ils ont utilisé l’étude ancillaire d’un centre de lecture d‘analyse d‘images de cornée de la microscopie spéculaire. Ont été inclus dans l’étude 18 patients dont la greffe avait échoué en raison d’une décompensation endothéliale et 54 individus correspondants à la plupart des donneurs et aux mesures du receveur dont la greffe n’a pas échoué. Les critères étudiés furent les changements de valeurs des DPE, CV et HEX. Le DPE pré-opératoire n’était pas associé à l’échec de la greffe (p = 0.43), mais un DPE inférieur à 6 mois était prédictif d’échecs ultérieurs (p = 0.004). Le coefficient de variation à 6 mois n’était pas associé à un échec de greffe dans les analyses univariées (p = 0.91) ou multivariées (p = 0.79). Ils ont retrouvé une tendance suggestive de défaillance du greffon supérieure aux valeurs hexagonales inférieures à 6 mois (p = 0.02) mais aucune statistique significative n’a été établie (p < 0.01). Les valeurs les plus récentes de CV ou HEX, variables dépendantes du temps, n’ont pas été associées à un échec de greffe (p = 0.26 et p = 0.81, respectivement). Les valeurs de densité cellulaire endothéliale ont diminué pendant le suivi alors que le CV et HEX semblent fluctuer sans tendance apparente. Les auteurs ont conclu que la densité des cellules endothéliales à 6 mois après kératoplastie était un facteur prédictif de défaillance du greffon alors que le CV et HEX semblaient fluctuer après l’opération, ce qui semblait indiquer une population endothéliale instable dans les greffons clairs et défaillants. (S.K.)

Auteurs: Benetz BA, Lass JH, Gal RL, Sugar A, Menegay H, Dontchev M, Kollman C, Beck RW, Mannis MJ, Holland EJ, Gorovoy M, Hannush SB, Bokosky JE, Caudill JW; Cornea Donor Study Investigator Group Correspondance: University Hospitals Department of Ophthalmology and Visual Sciences, 11100 Euclid Avenue, Lakeside 4126, Cleveland, Ohio, Beth Ann Benetz, M.A., C.R.A.Phone:(216) 844-3615, beth.benetz@case.edu. Etude: Endothelial morphometric measures to predict endothelial graft failure after penetrating keratoplasty Source: JAMA Ophthalmol. 2013 May 1;131(5):601-8. doi: 10.1001/jamaophthalmol.2013.1693 Web: http://archopht.jamanetwork.com/article.aspx?articleid=1667031

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur