Fachverlag und Nachrichtenagentur

Prédisposition au trou maculaire

Miyazaki, Japon – mechentel news – L’équipe japonaise menée par Kumagai K a montré, dans une étude à paraitre dans le magazine scientifique American Journal of Ophthalmology que les patients atteints d’un trou maculaire unilatéral avaient des prédispositions à développer un trou maculaire controlatéral. Ils ont comparé les morphologies ophtalmologiques et tomographiques normales des yeux de patients avec un trou maculaire unilatéral (MH), avec d’autres maladies unilatérales de la rétine et des yeux sains. Ils ont mené une étude observationnelle transversale. 849 patients ont été étudiés, 183 yeux ont été exclus de l’étude à cause d’une interface vitréofoveal anormale qui aurait pu affecter l’épaisseur fovéale. Les épaisseurs rétiniennes moyennes déterminées par tomographie à cohérence optique (OCT) pour l’étude du traitement précoce de la rétinopathie diabétique ont été comparés chez 160 patients atteints de MH, 175 patients atteints d’une membrane épirétinienne, 145 patients présentant une occlusion veineuse rétinienne et 186 sujets sains. L’excavation a été mesurée comme la profondeur de la fosse fovéale divisée par le diamètre de cette même fosse. Les résultats ont montré que la fovéa (1 mm) et le centre de la fovéa étaient sensiblement plus mince dans le groupe MH (243 et 192 µm) par rapport aux autres groupes (p < 0.0001). Aucune différence significative n’a été retrouvée entre les yeux avec une membrane épirétinienne (254 et 203 µm), les yeux avec une occlusion veineuse rétinienne (251 et 202 µm) ou dans le groupe des yeux en bonne santé (254 et 201 µm). L’excavation était significativement supérieure dans le groupe MH (0,063) que dans les groupes occlusion veineuse (0,059) ou en bonne santé (0,058, p = 0.014 et p = 0.0014, respectivement). Des analyses de régressions multiples ont montré qu’une fovéa plus mince et une excavation plus profonde étaient associées significativement à la présence de MH (p = 0.0054 à ≤ 0.0001). Les auteurs japonais ont conclu leur étude en précisant que les patients atteints unilatéralement de MH avaient des caractéristiques morphologiques prédisposant au développement de MH). (S.K.)

Auteurs: Kumagai K, Hangai M, Larson E, Ogino N Correspondance: Shinjo Ophthalmologic Institute, Miyazaki, Japan. Electronic address: ganka@kamiiida-hp.jp Etude: Foveal Thickness in Healthy Fellow Eyes of Patients With Unilateral Macular Holes. Source: Am J Ophthalmol. 2013 Mar 27. pii: S0002-9394(13)00098-6. doi: 10.1016/j.ajo.2012.11.029. [Epub ahead of print] Web: http://www.ajo.com/article/S0002-9394%2813%2900098-6/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur