Fachverlag und Nachrichtenagentur

Vitrectomie du décollement de rétine chez le myope

SURGICAL RETINA Singapour – mechentel news – L’équipe menée par Lim a conclu, dans une étude parue dans le magazine scientifique Ophthalmology en octobre 2013, que la vitrectomie était efficace pour traiter les décollements de rétine résultant d’un trou maculaire chez le myope. Ils ont voulu décrire les résultats anatomiques et fonctionnels d’une cohorte de sujets subissant une vitrectomie pour un décollement de rétine (DR) résultant d’un trou maculaire (TM) chez le myope et analyser les facteurs pronostiques et prédictifs d’une réapplication chirurgicale de la rétine et de la fermeture du TM. Leur étude a porté sur une série de cas. Tous les patients ayant subi une vitrectomie pour DR résultant d’un TM chez le myope entre 2000 et 2009, dans un seul centre. Les dossiers ont été examinés 6 mois après la chirurgie. La réapplication de la rétine et le succès anatomique complet, définis comme la réapplication de la rétine avec fermeture du TM, ont été évalués. Des modèles de régression logistiques multivariés, notamment l’âge, le sexe, la durée des symptômes, l’équivalent sphérique de réfraction (ESR), le pelage de la membrane limitante interne, le choix du tamponnement et de l’indentation sclérale ont été construits pour évaluer les associations avec des variables. Les critères de jugement ont porté sur la réapplication de la rétine et sur la réussite anatomique complète (réapplication de la rétine avec fermeture du TM). Au total, 114 sujets ont été analysés, la plupart étaient des femmes (n = 79 [69,3%]) et l’âge moyen était de 57,5 ± 13,3 ans. La moyenne des ESR était de -9.88 ± 6.37 dioptries. A 6 mois, 98 patients (86,0%) ont eu une réapplication de la rétine, dont 93 sujets avec seulement 1 opération. Le succès anatomique complet a été obtenu chez 61 patients (53,5%), dont 55 ont nécessité une seule opération. Après réapplication de la rétine, les patients ont une meilleure acuité visuelle corrigée (meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC moyenne 1,22 ± 0,81 logMAR) que ceux sans réapplication (MAVC moyenne 1,98 ± 1,26 logMAR ; P <0,001) et les sujets avec succès anatomique complet ont une MAVC (MAVC moyenne 1,05 ± 0,87 logMAR) que ceux sans succès complet (MAVC moyenne 1,62 ± 0,87 logMAR ; P <0,001). Dans les analyses multivariées, l’âge et la tamponnade avec du perfluoropropane (C3F8) étaient des facteurs prédictifs du succès anatomique (par année d’augmentation : odds ratio [OR], 1,049, intervalle de confiance de 95% [IC], 1,002-1,099, P = 0,04 et pour la tamponnade : OR, 10,71, IC 95% 1,08-106,29, p = 0,04). Les auteurs ont conclu que la vitrectomie était efficace pour la réparation des décollements de rétine résultant d’un TM chez des yeux myopes, avec réapplication de la rétine plus fréquente que la fermeture du trou maculaire. Ils ont précisé que la réapplication de la rétine et la fermeture du trou maculaire était important pour améliorer les résultats visuels. Un âge plus élevé et l’utilisation de C3F8 étaient associés à une plus grande probabilité de succès anatomique. (S. K.

Auteurs : Lim LS, Tsai A, Wong D, Wong E, Yeo I, Loh BK, Ang CL, Ong SG, Lee SY., Correspondance : Singapore Eye Research Institute, Singapore National Eye Centre, Singapore, Republic of Singapore; Department of Ophthalmology, National University of Singapore, Singapore, Republic of Singapore, Etude : Prognostic Factor Analysis of Vitrectomy for Retinal Detachment Associated with Myopic Macular Holes, Source : Ophthalmology. 2013 Oct 16. pii: S0161-6420(13)00793-8. doi: 10.1016/j.ophtha.2013.08.033, Web : http://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(13)00793-8/abstract

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur