Fachverlag und Nachrichtenagentur

DMLA ET radiothérapie stéréotaxique

MEDICAL RETINA Londres – mechentel news – L’équipe menée par TL Jackson a conclu dans une étude parue dans le journal scientifique Retina en août 2014 que la radiothérapie stéréotaxique (SRT) est plus efficace pour les lésions de DMLA néovasculaires actives au moment du traitement et moins large que les 4 mm de la zone de traitement. Ils ont voulu déterminer quels patients répondaient le mieux à la SRT pour la DMLA. Les participants (n=230) recevant des injections intravitréennes d’anti-VEGF ont été inclus dans une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée en comparant les doses de 16 gray, 24 gray et placebo. Dans une analyse post hoc, les participants ont été regroupés en fonction des caractéristiques de base afin de déterminer si celles-ci ont influencé l’efficacité de la SRT. A 52 semaines, la SRT était la plus efficace pour les lésions inférieures à 4 mm dans sa plus grande dimension linéaire, avec un volume maculaire supérieur à la valeur médiane de 7,4 mm. Pour 26% des participants avec ses 2 valeurs, la SRT a conduit à 55% d’injections de ranibizumab en moins (2,08 vs 4,60, p = 0,0002), un changement de la moyenne des acuités visuelles de 5,33 lettres supérieures à celles des placebos (+2,18 vs -3,15 lettres p = 0,0284) et une plus grande réduction de l’épaisseur centrale (-122.6 vs. -51.5 μm; P = 0.027). D’autres caractéristiques associées à une réponse positive à la SRT comme un détachement de l’épithélium pigmentaire et l’absence de fibrose ont été observés. Les auteurs californiens ont conclu leur étude en précisant que la radiothérapie stéréotaxique était plus efficace pour traiter les lésions de DMLA néovasculaires actives au moment du traitement et dont la taille était inférieure ou égale à la zone de traitement de 4 mm. (sk)
 

Auteurs : Jackson TL1, Shusterman EM, Arnoldussen M, Chell E, Wang K, Moshfeghi DM, Correspondance : 1 Department of Ophthalmology, School of Medicine, King's College London, London, United Kingdom; †Oraya Therapeutics, Inc, Newark, California; ‡The International Drug Development Institute, Louvain-la-Neuve, Belgium; and §Byers Eye Institute, Horngren Family Vitreoretinal Center, Department of Ophthalmology, Stanford University School of Medicine, Palo Alto, California., Etude : Stereotactic Radiotherapy for Wet Age-Related Macular Degeneration (INTREPID): Influence of Baseline Characteristics on Clinical Response., Source : Retina. 2014 Aug 6. [Epub ahead of print], Web : http://journals.lww.com/retinajournal/pages/articleviewer.aspx?year=9000&issue=00000&article=98255&type=abstract

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur