Fachverlag und Nachrichtenagentur

Chirurgie de la cataracte et traitements topiques anti-inflammatoires non steroïdiens

Cataract Nashville – mechentel news – Dans une étude parue dans le magazine scientifique Ophthalmology en novembre 2015, l’équipe menée par Stephen J. Kim a conclu que l’œdème maculaire cystoïde avait tendance à disparaitre spontanément après chirurgie de la cataracte. Ils ont passé en revue les données disponibles sur l’efficacité des médicaments prophylactiques topiques anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) en prévention de la perte de vision résultante d’un œdème maculaire cystoïde (OMC) après chirurgie de la cataracte. L’équipe de Stéphen J. Kim a procédé à des recherches documentaires dans PubMed et dans les bases de données de la librairie Cochrane antérieure au 21 janvier 2015, sans aucune restriction de date. Les recherches ont retrouvé 149 citations uniques. Le premier auteur a examiné les résumés de ces articles et a fait une sélection de 27 articles dont ils ont vérifié la pertinence clinique avant d’analyser le texte intégral. Sur ces 27 articles, 12 ont été jugés pertinents pour analyser le texte intégral. Deux articles additionnels ont été identifiés dans la liste de référence des articles sélectionnés et un autre a été identifié à partir d’une réunion nationale. Le spécialiste de la méthodologie du panel a été assigné pour évaluer les niveaux d’évidence de chacun des articles sélectionnés. La thérapie par AINS a été efficace dans la réduction de l’OMC détectée par angiographie ou tomographie en cohérence optique (OCT) et a permis d’améliorer la vitesse de récupération visuelle après la chirurgie par rapport à un placebo ou des formulations topiques de corticostéroïdes à pénétration intraoculaire limitée. Cependant, l’utilisation des AINS ne modifie pas les résultats visuels à long terme (?3 mois). Ils n’ont pas trouvé de preuve significative que les bénéfices observés du traitement par AINS auraient pu être observés de manière identique avec un dosage équivalent de corticostéroïdes. Il n’a pas été rapporté qu’il existait une synergie pharmacologique de l’utilisation d’un AINS et d’un corticostéroïde simultané dans la littérature. Les méthodes utilisées dans la littérature sur l’OMC n’étaient pas uniformes, ce qui a empêché une évaluation précise de l’incidence et de la réponse aux traitements anti-inflammatoires. Les auteurs ont conclu que l’œdème maculaire cystoïde après chirurgie de la cataracte avait tendance à disparaître spontanément. Ils précisent qu’ils manquent de preuves sur les bénéfices à long terme de la thérapie par AINS pour prévenir la perte de vision de l’OMC à 3 mois ou plus après la chirurgie de la cataracte. Bien que le dosage des AINS avant la chirurgie pouvait accélérer la vitesse de récupération visuelle dans les premières semaines après chirurgie de la cataracte, aucune preuve que cette pratique affecte les résultats visuels à long terme n’a été trouvé. Selon les auteurs, des rapports normalisés sur l’OMC basés sur l’OCT pourraient permettre de quantifier uniformément son incidence et d’obtenir des évaluations plus fiables de ces traitements. (sk)

Auteurs : Stephen J. Kim, MD, Scott D. Schoenberger, MD, Jennifer E. Thorne, MD, PhD, Justis P. Ehlers, MD, Steven Yeh, MD, Sophie J. Bakri, MD, Correspondance : Department of Ophthalmology, Vanderbilt University School of Medicine, Nashville, Tennessee, Etude : Topical Nonsteroidal Anti-inflammatory Drugs and Cataract Surgery: A Report by the American Academy of Ophthalmology, Source : Ophthalmology. 2015 Nov;122(11):2159-68. doi: 10.1016/j.ophtha.2015.05.014. Epub 2015 Jun 26, Web : http://www.aaojournal.org/article/S0161-6420%2815%2900464-9/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur