Fachverlag und Nachrichtenagentur

Résultat après switch du Ranibizumab/Bevacizumab vers l’Aflibercept pour l’occlusion de la veine rétinienne centrale

Medical Retina Zurich – mechentel news – L’équipe autour de Pfau M. du Stadtspital Triemli à Zurich a entamé une analyse rétrospective des patients OVCR (n = 13) répondant insuffisamment aux ranibizumab et / bevacizumab (nécessitant un traitement toutes les 6 semaines ou plus fréquemment). L’équipe a constaté qu’après 48 mois, l’œdème maculaire non résolu, secondaire à l’occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR), persiste chez plus de la moitié des patients traités. Un switch vers l’aflibercept, un inhibiteur plus récent du facteur-A de croissance endothélial vasculaire (VEGF-A), ainsi que le VEGF-B et l’inhibiteur du facteur de croissance placentaire, peuvent améliorer les résultats cliniques chez les patients atteints d’OVCR, répondant insuffisamment au ranibizumab / bevacizumab. Ces patients ont donc reçu un switch de traitement vers l’aflibercept, qui a été administré sur base du mode Treat and Extend. L’intervalle d’injection, l’intervalle sans récidive, l’épaisseur centrale de la rétine, le volume centrale de la rétine, l’acuité visuelle et la pression intraoculaire (PIO) ont été évalués avant de passer à l’aflibercept et à 6 mois ainsi qu’une année après le traitement. À La date de réferance à l’an 1 après traitement par l’aflibercept, l’intervalle moyen des injection (paramètre primaire) a augmenté de 0,51 mois (p = 0,023) et l’intervalle sans rechutes a baissé de 3,02 semaines (p = 0,003). L’épaisseur moyenne de la rétine centrale a diminué de 195,84 um et celle du volume rétinal centrale (6 mm de diamètre) par mm3 -1,81 (p = 0,007). En conséquence, le score moyen ETDRS est passé de 66,15 valeur de référence à 76,54 lettres à 1 an après le switch vers l’aflibercept (+10.38 lettres, p = 0,021). La PIO n’a statistiquement pas été significativement affectée (-1,2 mm Hg, p = 0,196). Les auteurs concluent dans leur étude, paraissant dans le journal scientifique Ophthalmic Reserch, publiée par voie electronique le 29 Septembre 2015, que le switch du traitement intravitréen par ranibizumab / bevacizumab vers l’aflibercept pour l’œdème maculaire secondaire à une OVCR à réponse insuffisante, rallonge l’intervalle d’injections et l’intervalle sans récidive et fournit un résultat anatomique et fonctionnel amélioré. (um)

Auteurs: Pfau M1, Fassnacht-Riederle H, Becker MD, Graf N, Michels S., Correspondance: 1Stadtspital Triemli, Zurich, Switzerland., Etude: Clinical Outcome after Switching Therapy from Ranibizumab and/or Bevacizumab to Aflibercept in Central Retinal Vein Occlusion., Source: Ophthalmic Res. 2015;54(3):150-6. doi: 10.1159/000439223. Epub 2015 Sep 29., Web: http://www.karger.com/Article/Abstract/439223

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur