Fachverlag und Nachrichtenagentur

Comparaison des doses de riboflavine cornéenne avec des solutions dextrane ou HPMC

 

CORNEA Bern – mechentel news – Dans un article paru dans le magazine scientifique Journal of Refractive Surgery en décembre 2016, l’équipe menée par Ehmke T a conclu que les doses de riboflavine stromale sont similaires lorsqu’on les applique dans du dextrane pendant 30 min ou en utilisant l‘hydroxypropylméthylcellulose (HPMC) pendant 10 min. Les auteurs ont voulu déterminer les concentrations de riboflavine dans le stroma cornéen antérieur, en utilisation de l’HPMC ou du dextrane comme agent porteur. La concentration de riboflavine dans le stroma antérieur a été comparée dans 4 groupes différents de cornées porcines (5 de chaque). Avant chaque expérience, des conditions d’hydratation stables ont été établies pour les solutions correspondantes. Le groupe dextrane a été traité avec 0.1% de riboflavine dans 20% de dextrane pendant 10 et 30 minutes. Le groupe HPMC a été traité avec 0.1% de riboflavine dans 1.1% d’HPMC pendant 10 et 30 minutes. Après l’absorption, une microscopie non linéaire et une analyse d’images consécutives ont été utilisées pour déterminer les intensités de fluorescence à 2 photons. Avec ces mesures, une correction appropriée de l’absorption et une dispersion ont pu être effectuées. La transmission d’ultraviolets A (UVA) a été mesurée après le temps d’application pour chaque groupe. La concentration de riboflavine a diminué avec l’augmentation de la profondeur et a augmenté avec des temps d’application plus long pour tous les groupes. Les auteurs ont comparé le dextrane appliqué pendant 30 min et l’HPMC pendant 10 min, ils ont trouvé une concentration de riboflavine stromale nettement plus élevée dans le groupe dextrane le plus antérieur (70µm) pendant 30 min alors que l’application plus profonde de 260µm par HPMC pendant 10 min a montré des concentrations plus élevées. Les valeurs obtenues dans les cornées traitées au dextrane étaient sensiblement réduites alors que l’absorption assistée par HPMC a conduit à un gonflement. Les valeurs de transmission UVA étaient plus élevées avec l’absorption assistées par dextrane que par HPMC. Les auteurs ont conclu que les doses de riboflavine stromales étaient similaires en utilisant dextrane pendant 30 min ou HPMC pendant 10 min. Lorsqu’ils ont utilisé des solutions HPMC, un volume réticulé moins profond est attendu en raison d’une hydratation cornéenne plus élevée. (sk)

Auteurs : Ehmke T, Seiler TG, Fischinger I, Ripken T, Heisterkamp A, Frueh BE, Correspondance : Theo G. Seiler, MD, Department of Ophthalmology, Inselspital, University of Bern, 3010 Bern, Switzerland. E-mail: theo@seiler.tv, Etude : Comparison of Corneal Riboflavin Gradients Using Dextran and HPMC Solutions, Source : J Refract Surg. 2016 Dec 1;32(12):798-802. doi: 10.3928/1081597X-20160920-03, Web : http://www.healio.com/ophthalmology/journals/jrs/2016-12-32-12/%7B18ebeb90-e616-43aa-8a4e-0ca7145d8ebe%7D/comparison-of-corneal-riboflavin-gradients-using-dextran-and-hpmc-solutions

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur