Fachverlag und Nachrichtenagentur

Thérapies de l’œdème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne

 

 

MEDICAL RETINA Cleveland – mechentel news – L’équipe menée par Justis P. Ehlers a conclu dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Ophthalmology en mai 2017 que la pharmacothérapie intravitréenne avec anti-VEGF était efficace et sûre pour l’œdème maculaire (OM) secondaire à une occlusion d’une branche veineuse rétinienne (OVCR). L’équipe américaine a évalué les données disponibles des points de vue sécurité et efficacité des thérapies actuelles pour la prise en charge de l’OM secondaire à une OVCR. Des recherches de littératures ont été effectuées pour la dernière fois le 31 janvier 2017, dans PubMed sans restriction de dates pour des articles en anglais et dans la base Cochrane sans distinction de langue. 321 citations ont été retrouvées, 109 ont été analysées en texte intégral, 27 ont été jugées appropriées pour être inclus dans l’étude. Des notes ont été attribuées aux études selon leur niveau de preuve. Des preuves de niveau I ont été identifiées dans 10 articles traitant des pharmacothérapies pour OM avec anti-VEGF, incluant bevacizumab (5), aflibercept (2) et ranibizumab (4) intravitréens. Des preuves de niveau I ont été identifiées dans 6 articles étudiant les corticostéroïdes intravitréens, incluant triamcinolone (4) et l’implant de dexaméthasone (2). D’autres preuves de niveau I étaient disponibles pour le rôle de la photocoagulation au laser rétinien (7) et la chirurgie au laser disrupteur (1). L’inclusion d’études de niveaux II et III était limitée compte tenu de la prépondérance des études de niveau I. Les études sur la thérapie combinée étaient en nombre limité. Les auteurs ont conclu que les preuves actuelles suggèraient que la pharmacothérapie anti-VEGF était efficace et sûre pour l’OM secondaire à une OVCR. Un retard dans le traitement était associé à une moins bonne amélioration de l’AV. L’équipe de Justis P. Ehlers a précisé que les indices de niveau I indiquaient que les corticostéroïdes intravitréens étaient efficaces et sûrs pour la prise en charge de l’OM associé à une OVCR. Ils nuancent cependant car les corticostéroïdes étaient associés à des effets secondaires accrus (PIO élevée ou cataracte par exemple). Les auteurs ont conclu que la photocoagulation laser restait une thérapie sûre et efficace avec des résultats sur l’AV plus tardifs par rapport aux anti-VEGF. (sk)

Auteurs : Justis P. Ehlers, MD, Stephen J. Kim, MD, Steven Yeh, MD, Jennifer E. Thorne, MD, PhD, Prithvi Mruthyunjaya, MD, MHS, Scott D. Schoenberger, MD, Sophie J. Bakri, MD, Correspondance : Cole Eye Institute, Cleveland Clinic, Cleveland, Ohio, Etude : Therapies for Macular Edema Associated with Branch Retinal Vein Occlusion, Source : Ophthalmology. 2017 May 24. pii: S0161-6420(17)30980-6. doi: 10.1016/j.ophtha.2017.03.060. [Epub ahead of print], Web : http://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(17)30980-6/fulltext

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur