Fachverlag und Nachrichtenagentur

Comparaison des plateformes femtoseconde laser pour capsulotomie

 

CATARACT Heidelberg – mechentel news – Fritz H. Hengerer et al ont conclu, dans une étude parue dans le magazine scientifique Journal of Refractive Surgery en octobre 2017, que l’utilisation de moins d’énergie et un espacement des impacts engendraient moins de dommages aux tissus. Les auteurs ont voulu comparer les analyses histologiques des capsulotomies de différents systèmes laser au niveau des altérations tissulaires, la formation de taches laser et les paramètres d’énergie. 4 plateformes laser femtosecondes approuvées pour la chirurgie de la cataracte ont été évaluées : LenSx (Alcon Laboratories, Inc., Fort Worth, TX), Catalys (Abbott Medical Optics, Santa Ana, CA), Victus (Tecnolas/Bausch & Lomb, Munich, Germany) et LensAR (Topcon, Gamagori, Japan). 10 zones de capsulotomie de chaque laser ont été analysées : 5 par microscopie optique et 5 par microscopie électronique en transmission (TEM). La TEM a été utilisée pour examiner les changements cellulaires et stromaux au niveau des bords de coupe. La ligne de démarcation cellulaire a été mesurée et comparée statistiquement avec les résultats de toutes les plateformes laser. 3 capsules de chaque plateforme ont été préparées pour TEM afin d’évaluer les bords cellulaires et tissulaires de chaque bord du laser. Une zone de démarcation circulaire, de taille différente le long des bords de coupe, a été mise en évidence pour toutes les capsulotomies. La microscopie optique a montré une lésion tissulaire radiale de 36.0 ± 12.3 μm après capsulotomie au laser Victus, 8.9 ± 2.9 μm après Catalys, 25.2 ± 5.6 μm après LensAR et 39.8 ± 5.1 μm après LenSx. Des différences entre les zones de tissus endommagés étaient corrélées avec les systèmes laser et leurs paramètres d’énergie. Les auteurs ont conclu que l’utilisation d’une énergie moindre et un espacement des impacts permettait d’obtenir moins de dommages tissulaires collatéraux le long des bords de coupe. Ils précisent que les impacts laser le long des bords de coupes peuvent entrainer un affaiblissement des tissus restants, augmentant ainsi le risque de rupture capsulaire pendant la chirurgie. (sk)

Auteurs : Fritz H. Hengerer, MD, PhD; Michel Mittelbronn, MD, PhD; Martin-Leo Hansmann, MD, PhD; Gerd U. Auffarth, MD, PhD; Ina Conrad-Hengerer, MD, PhD, Correspondance : Fritz H. Hengerer, MD, PhD, Department of Ophthalmology, University of Heidelberg, Im Neuenheimer Feld 400, 69120 Heidelberg, Germany. E-mail: fritz.hengerer@med.uni-heidelberg.de, Etude : Femtosecond Laser–Assisted Capsulotomy: Histological Comparison of Four Different Laser Platforms, Source : J Refract Surg. 2017 Oct 1;33(10):670-675. doi: 10.3928/1081597X-20170718-01., Web : https://www.healio.com/ophthalmology/journals/jrs/2017-10-33-10/%7B014237fb-b1c7-4ceb-8714-076c18f6397f%7D/femtosecond-laserassisted-capsulotomy-histological-comparison-of-four-different-laser-platforms

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur