Chirurgie de la cataracte après vitrectomie

 

CATARACT Palo Alto – mechentel news – L’équipe menée par Diana V Do a conclu, dans une étude parue sur la librairie Cochrane en janvier 2018, qu’il n’existait aucune preuve à partir des études cliniques randomisées ou quasiment randomisées sur laquelle fonder des recommandations cliniques de la chirurgie de la cataracte après vitrectomie. Les auteurs ont voulu évaluer l’efficacité et la sécurité de la chirurgie par rapport à l’absence de chirurgie de la cataracte après vitrectomie au niveau de l’acuité visuelle, de la qualité de vie, entre autres. Ils ont recherché dans la Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) (qui comporte le Cochrane Eyes and Vision Trials Register) (2017, Volume 5), MEDLINE Ovid (1946 au 17 mai 2017), Embase.com (1947 au 17 mai 2017), PubMed (1946 au 17 mai 2017), Latin American and Caribbean Health Sciences Literature database (LILACS) (janvier 1982 au 17 mai 2017), le metaRegister of Controlled Trials (mRCT) (www.controlled-trials.com); dernière recherche mai 2013, ClinicalTrials.gov (www.clinicaltrials.gov); recherche du 17 mai 2017, et le World Health Organization (WHO) International Clinical Trials Registry Platform (ICTRP) (www.who.int/ictrp/search/en); recherche du 17 mai 2017. Ils n’ont utilisé aucune restriction de date ou de langue dans les recherches électroniques d’études. Les essais étaient inclus s’ils s’agissaient d’études cliniques randomisées (ECR) ou quasi-randomisés (quasi-ECR) comparant la chirurgie et la non-chirurgie de la cataracte chez des adultes ayant développé une cataracte après une vitrectomie. 2 auteurs indépendants ont revus les résultats des recherches selon la méthodologie standard attendue par Cochrane. Ils n’ont pas retrouvé d’ECR ou quasi-ECR comparant la chirurgie à la non chirurgie de la cataracte après vitrectomie. L’équipe a conclu qu’il n’existait aucune preuve issue d’ECR ou quasi-ECR sur laquelle fonder une recommandation clinique pour la chirurgie de la cataracte après vitrectomie. Ils pensent qu’il est nécessaire de procéder à des ECR pour combler ce manque. Des essais permettraient de stratifier les participants par âge, les raisons de la vitrectomie et l’état du processus sous-jacent dans l’œil controlatéral. Les résultats de ces études devraient inclure les changements d’acuité visuelle, de qualité de vie et les événements indésirables, telle qu’une rupture capsulaire postérieure ou un décollement. Les résultats à court terme (6 mois) et à long terme (1 ou 2 ans) devraient, selon eux, être examinés. (sk)

Auteurs : Do DV, Gichuhi S, Vedula SS, Hawkins BS, Correspondance : Byers Eye Institute, Stanford University School of Medicine, 2452 Watson Court, Palo Alto, California, USA, 94303
Etude : Surgery for postvitrectomy cataract, Source : Cochrane Database Syst Rev. 2018 Jan 10;1:CD006366. doi: 10.1002/14651858.CD006366.pub4., Web : http://cochranelibrary-wiley.com/doi/10.1002/14651858.CD006366.pub4/abstract;jsessionid=79DABD19E29634A89F3EB45287D0B629.f01t01

26. Juni 2018