Fachverlag und Nachrichtenagentur

Résultats de DMEK réalisées par 2 chirurgiens durant 5 ans

 

CORNEA Cologne – mechentel news – L’équipe menée par Silvia Schrittenlocher a conclu, dans une étude parue dans le magazine scientifique American Journal of Ophthalmology en juin 2018, qu’après la courbe d’apprentissage après DMEK, les résultats sur l’acuité visuelle et la perte de cellules endothéliales (PCE) ne semblaient pas s’améliorer. Les auteurs ont voulu évaluer l’évolution des résultats de plus de 1300 kératoplasties DMEK seules ou en association avec une chirurgie de la cataracte (triple DMEK) sur une période de 5 ans dans un seul centre, par 2 chirurgiens déjà expérimentés. Ils ont mené une étude rétrospective des tendances, avec une revue des fiches entre juillet 2011 et juillet 2016 dans le département d’ophtalmologie de l’université de Cologne en Allemagne. 1340 yeux, avec suffisamment d’informations, ont été inclus. Les meilleures acuités visuelles corrigées (logMAR) mesurées à 6 et 12 mois après la chirurgie réalisée en 2011 avaient déjà atteint un haut niveau (0,10 ± 0,06 et 0,09 ± 0,07, respectivement) et ne s’étaient pas améliorées les années suivantes (P = 0,272). La PCE et l’épaisseur cornéenne ont quant à elle atteint des niveaux comparables indépendamment de l’année de la chirurgie (PCE moyenne sur 12 mois était de 38% ± 15% et la diminution moyenne de l’épaisseur cornéenne était de 19% ± 11%). Il y a cependant une diminution du taux de rebubbling, de 68% en 2011, 67% en 2012 et 70% en 2013 à 53% en 2014, 29% en 2015 et 16% en 2016, associé à l’introduction de 20% de gaz SF6 (sulfur hexafluoride) à la place de l’air ambiant pour le tamponnement de la chambre antérieure en 2015 (n = 986; P < 0,001). Le pourcentage de complications graves après la chirurgie DMEK a diminué significativement avec l’expérience croissante des chirurgiens (P < 0,001; intervalle de confiance 95% [0,09; 0,12]) au fil des ans. L’équipe allemande a conclu qu’après une courbe initiale d’apprentissage en DMEK, les résultats sur l’acuité visuelle et la PCE ne semblaient pas s’améliorer davantage. En revanche, les auteurs précisent que le taux de complications diminue continuellement au cours de la période de 5 ans consécutifs étudiés. (sk)

Auteurs : Silvia Schrittenlocher, Friederike Schaub, Deniz Hos, Sebastian Siebelmann, Claus Cursiefen, Björn Bachmann,
Correspondance : Dept. of Ophthalmology, University of Cologne, Cologne, Germany. Electronic address: Silvia.Schrittenlocher@uk-koeln.de, Etude : Evolution of outcomes of consecutive DMEK surgeries throughout a 5-year period at a single center performed by two experienced DMEK surgeons, Source : Am J Ophthalmol. 2018 Apr 2. pii: S0002-9394(18)30151-X. doi: 10.1016/j.ajo.2018.03.036. [Epub ahead of print], Web : https://www.ajo.com/article/S0002-9394(18)30151-X/fulltext

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur