Résultat IRMmp négatif très fiable pour exclure PCa cliniquement significatif

 

PROSTATE CANCER Rom – mechentel news – L’imagerie par résonance magnétique multiparamétrique (IRMpm) a montré d’excellents résultats dans la détection du cancer de la prostate cliniquement significatif. Cependant, il existe actuellement des données limitées sur les antécédents médicaux des patients avec un résultat IRMmp négatif. Dans cette étude, les auteurs autour de Valeria Panebianco, du Département de Radiologie, Oncologie et Pathologie de l’Université Sapienza de Rome, Rome, Italie, a passé en revue toutes les études IRMpm menées dans leur centre entre 2010 et 2015. À ces fins, ils ont sélectionné tous les patients ayant une IRMpm négative et les ont divisés en deux groupes: un avec des patients naïfs ( incluant ceux n’ayant pas reçu de biopsie prostatique antérieure: 659 patients) et l’autre avec des patients ayant déjà eu une biopsie négative (596 patients). Tous les patients inclus dans cette étude ont été suivis pendant au moins deux ans et ont eu au moins deux examens négatifs consécutifs d’IRMmp. Après deux ans de suivi, des cancers de la prostate significatifs ont été diagnostiqués chez 5% des patients ayant subi une biopsie naïve et chez et 4%des patients ayant déjà eu une biopsie. Se basant sur leurs découvertes, les auteurs dont l’étude a été publiée en mars dans le Journal European Urology, concluent qu’un résultat IRMmp négatif, représente un examen très fiable pour l’exclusion d’un PCa cliniquement significatif. Cependant, une biopsie systématique devrait également être recommandée après une IRM négative, en particulier chez les patients plus jeunes. En fait, un résultat IRMmp négatif peut ne pas être suffisant pour exclure la présence d’un cancer de la prostate cliniquement significatif.(mm/um)

Auteurs: Panebianco V, Barchetti G, Simone G, Del Monte M, Ciardi A, Grompone MD, Campa R, Indino EL, Barchetti F, Sciarra A, Leonardo C, Gallucci M, Catalano C. Correspondace: Valeria Panebianco, Department of Radiology, Oncology and Pathology, Sapienza University of Rome, viale del policlinico, 155, Rome 00161, Italy. E-Mail: valeria.panebianco@gmail.com. Ètude: Negative Multiparametric Magnetic Resonance Imaging for Prostate Cancer: What’s Next? Source: Eur Urol. 2018 Mar 19. pii: S0302-2838(18)30183-0. doi: 10.1016/j.eururo.2018.03.007. [Epub ahead of print] Web: https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(18)30183-0/fulltext

commentaire

Les auteurs de cette étude ont étudié le devenir des patients dont le résultat de l’IRMmp était négatif pour un cancer de la prostate cliniquement suspecté. Ils ont observé que l’IRM représente un examen très fiable pour exclure un PCa cliniquement significatif. Cependant, si le PSA augmente ou si la suspicion clinique du PCa persiste, une biopsie systématique doit être effectuée, afin de réduire le risque de négliger le cancer de la prostate cliniquement significatif. Cette considération s’applique particulièrement pour les jeunes patients.(mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, médecin assistant Clinique d’urologie, Hôpital cantonal de Lucerne

1. Juli 2018