Fachverlag und Nachrichtenagentur

Sphincter artificiel: un traitement à éffet positif temporaire?

 

FUNCTIONAL UROLOGY Sendai – mechentel news – Cette étude prospective randomisée multicentrique avait pour but d’étudier les résultats d’un sphincter artificiel (AMS 800 TM). À ces fins, le groupe de recherche dirigé par Yasuhiro Kaiho du département d’urologie de l’école supérieure de médecine de l’Université de Tohoku à Sendai, au Japon, avait recruté de façon prospective 135 patients entre 2011 et 2014. Les auteurs ont par la suite examinés des données telles que la perte d’urine objective, les résultats de questionnaires d’incontinence subjective et de questionnaires de santé ainsi que le besoin de révision. Les complications survenues, classées selon CLAVIEN DINDO s’élevaient au maximum au grade de 3b. (grade 1 chez 3 patients, grade 2 chez 2 patients, grade 3a chez 3 patients et grade 3b chez 5 patients.) Chez 94% des patients, aucune révision n’a dû être effectuée durant la première année. Après trois ans, ce taux a chuté à 81% (figure 1). Le plus souvent, le diabète sucré et un score ASA faible ont été associés à la révision. Les auteurs concluent dans leur étude, publiée dans le numéro de janvier de The Journal Of Urology, que la continence et la qualité de vie s’amélioraient significativement immédiatement après l’opération, avec une nouvelle détérioration après environ un an (Fig. 2) (dépôts par jour en préopératoire 6,1 (intervalle 1-20, IQR 4-7) par rapport aux dépôts par jour directement après l’opération 0,81 (intervalle 0-5, IQR 0-1)).(cw/um)

Auteurs: Kaiho Y1, Masuda H2, Takei M3, Hirayama T4, Mitsui T5, Yokoyama M2, Kitta T5, Kawamorita N6, Nakagawa H6, Iwamura M4, Arai Y6., Korrespondenz: Department of Urology, Tohoku University Graduate School of Medicine, Sendai, Japan; Department of Urology, Tohoku Medical and harmaceutical,University, Sendai, Japan. Electronic address: kaiho@uro.med.tohoku.ac.jp.2 Department of Urology, Tokyo Medical and Dental University, Tokyo, Japan.3 Harasanshin Hospital, Fukuoka, Japan.4 Department of Urology, Kitasato University School of Medicine, Sagamihara, Japan.5 Department of Renal and Genitourinary Surgery, Hokkaido University Graduate School of Medicine, Sapporo, Japan. 6 Department of Urology, Tohoku University Graduate School of Medicine, Sendai, Japan., Ètude: Surgical and Patient Reported Outcomes of Artificial Urinary Sphincter Implantation: A Multicenter, Prospective, Observational Study., , Source: J Urol. 2018 janvier; 199 (1): 245-250. doi: 10.1016 / j.juro.2017.08.077. Epub 2017 18 août, Web: https://doi.org/10.1016/j.juro.2017.08.077

Commentaire

Ceci est la première étude prospective multicentrique sur ce sujet. L’effet du sphincter artificiel y a pu être démontré de manière impressionnante,développant son effet maximal directement après l’opération. Cependant, les patients doivent être informés que l’effet initial diminuera dans l’année et pourrait nécessiter une révision. La probabilité d’une révision augmente chaque année; en particulier les diabétiques semblent être un groupe à risque dans ce cas. De plus, l’implantation du sphincter est invasive: bien que rare, des complications peuvent survenir et nécessiter une intervention sous anesthésie (Clavien 3b).(cw/um)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Clinique d’Urologie, Hôpital cantonal de Lucerne.

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur