Fachverlag und Nachrichtenagentur

Avantages de l‘antibiothérapie chez les femmes atteintes de troubles chroniques du tractus urinaire inférieur

FEMALE UROLOGY / LOWER URINARY TRACT Londres – mechentel news – Les symptômes chroniques du tractus urinaire inférieur chez les femmes constituent un scénario clinique difficile pour l‘urologue. Il peut ne pas être possible de détecter une infection des voies urinaires par des tests de diagnostic standard. Les auteurs de cette étude, dirigée par Sheela Swamy du Centre de nephrologie du Collège universitaire de Londres, Royaume-Uni, ont évalué leur expérience de plus de 10 ans d‘activité dans ce domaine et ont défini la présence d‘une pyurie comme biomarqueur majeur pour une infection. l‘apparition de la pyurie a été traitée par antibiotiques. Ce traitement a été ensuite adapté, afin d‘obtenir une réponse clinique mesurable et une réduction de la pyurie. Sur les 624 femmes traitées présentant des symptômes chroniques du tractus urinaire inférieur ainsi qu‘une pyurie, ces derniers existaient en moyenne, lors de la première présentation depuis 6,5 ans. Parmi ces patientes, seulement 16% avaient une culture d‘urine positive. Le traitement antibiotique a été associé à une réduction des symptômes totaux du tractus urinaire inférieur et à la fréquence de la miction sur 24 heures, ainsi qu’à l‘urgence urinaire, la douleur des voies urinaires inférieures, des symptômes de miction et à la pyurie. Le traitement antibiotique utilisé était une dose complète d‘un antibiotique de première génération tel que la céfalexine, la
nitrofurantoïne ou le triméthoprime en association avec l‘hippurate de méthénamine. Le traitement n‘a pas été associé à une augmentation de la proportion de cultures bactériennes résistantes. Les auteurs concluent dans le numéro de juillet 2018 du International Urogynecology Journal, que les patientes atteintes de troubles urinaires et de pyurie urinaires chroniques bénéficient avec un traitement antimicrobien, d‘une régression des symptômes. (mm/um)
Auteurs: Swamy S, Barcella W, De Iorio M, Gill K, Khasriya R, Kupelian AS, Rohn JL, Malone-Lee J. Correspondance: Centre for Nephrology, Division of Medicine, UCL, London, UK. E-Mail: sheswa@yahoo.com Ètude: Recalcitrant chronic bladder pain and recurrent cystitis but negative urinalysis: What should we do? Source: Int Urogynecol J. 2018 Jul;29(7):1035-1043. doi: 10.1007/s00192-018-3569-7. Web: https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00192-018-3569-7

Commentaire Les auteurs étudient un sujet important: l‘existence de symptômes chroniques du tractus urinaire inférieur sans détection d‘infection des voies urinaires par des tests de diagnostic de routine. À ces fins, les chercheurs ont examiné le traitement de cette clientèle, réalisé dans leur hôpital au cours des 10 dernières années et ont rapporté des améliorations des symptômes urinaires, de la fréquence urinaire à 24 heures, de l‘urgence, des douleurs des voies urinaires basses, de la miction et de la pyurie chez les patients traités aux antibiotiques. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur