Fachverlag und Nachrichtenagentur

Grand effet prédictif de l‘IRM multiparamétrique pour l‘indication de la lymphadénectomie pelvienne

PROSTATE CANCER Turin – mechentel news – Il existe de nombreux nomogrammes disponibles pour prédire l‘envahissement des ganglions lymphatiques, permettant d‘aider le chirurgien à mieux planifier une lymphadénectomie au cours d‘une prostatectomie
radicale. L‘un des nomogrammes les plus connus est probablement le nomogramme de Briganti, qui vient de recevoir une mise à jour à la fin de 2017 et attend actuellement une validation externe. Un inconvénient du nomogramme Brigani est le manque d‘inclusion des données de l‘(IRM multiparametrique) IRMmp. Les auteurs Francesco Porpiglia de la Division d‘urologie de l‘Université de Turin à l‘Hôpital San Luigi Gonzaga de Turin, Italie, ont étudié le nomogramme Briganti-2012 et ont examiné rétrospectivement 310 patients ayant subi une lymphadénectomie pelvienne étendue et une IRMmp. Il a été constaté que 18,4% des patients avaient le stade de pN1. 19,2% des patients pN1 avaient un risque d‘envahissement ganglionnaire en préopératoire, calculé avec Briganti-2012, de plus de 5%. Les auteurs soulignent la singularité de cette étude, qui a également montré que les patients présentant un risque inférieur à 5% recevaient toujours une lymphadénectomie pelvienne étendue, si des anomalies étaient retrouvées dans l‘IRMmp préopératoire (croissance extracapsulaire, envahissement des vésicules séminales, modèle de croissance du stade Gleason 4 ).
Les chercheurs ont conclu dans le numéro d‘avril de la revue Prostate Cancer And Prostatic Diseases, que chez les patients présentant un risque <5% mais des anomalies radiologiques, l‘incidence de pN1 est finalement de 15%. (cw / um)

Auteurs: Porpiglia F1, Manfredi M2, Mele F2, Bertolo R2, Bollito E3, Gned D4, De Pascale A4, Russo F5, Passera R6, Fiori C2, De Luca S2., Correspondance: 1 Division of Urology, University of Turin, San Luigi Gonzaga Hospital, Orbassano, TO, Italy. porpiglia@libero.it., 2 Division of Urology, University of Turin, San Luigi Gonzaga Hospital, Orbassano, TO, Italy., 3 Division of Pathology, University of Turin, San Luigi Gonzaga Hospital, Orbassano, TO, Italy., 4 Division of Radiology, University of Turin, San Luigi Gonzaga Hospital, Orbassano, TO, Italy., 5 Department of Radiology, Candiolo Cancer Institute – FPO, IRCCS, Candiolo, TO, Italy., 6 Division of Nuclear Medicine, University of Turin, San Giovanni Battista Hospital, Torino, TO, Italy., Ètude: Indication to pelvic lymph nodes dissection for prostate cancer: the role of multiparametric magnetic resonance imaging when the risk of lymph nodes invasion according to Briganti updated nomogram is <5., Source: Prostate Cancer Prostatic Dis. 2018 Apr;21(1):85-91. doi: 10.1038/s41391-017-0026-5. Epub 2018 Feb 22., Web: https://www.nature.com/articles/s41391-017-0026-5

Commentaire Cette étude confirme le grand effet prédictif de l‘IRM
multiparamétrique sur l‘indication de la lymphadénectomie pel-
vienne. D‘après les directives, les patients qui, selon le nomogramme
de Briganti-2012, présentent un risque d‘envahissement ganglionnaire inférieur à 5%, ,ne nécessitent pas de lymphadénectomie. Cependant, avant de prendre la décision finale sur la nécessité d‘une lymphadénectomie, une IRM multiparamétrique doit être réalisée afin d‘augmenter la sécurité du patient. (cw/um)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur