L‘évacuation spontanée des calculs: De quoi dépend-t-elle ?

STONE TREATEMENTS Glasgow – mechentel news – Dans la discussion sur la thérapie expulsive médicamenteuse des calculs urétéraux et diverses techniques de thérapies endoscopiques et percutanées, cette méta-analyse tente de fournir une déclaration de base sur la façon dont le cours naturel d‘un grand collectif est attendu. À cette fin, le groupe de recherche dirigé par Yallappa Sachin de l‘unité de recherche urologique de Glasgow du département d‘urologie du Queen Elizabeth University Hospital de Glasgow, en Grande-Bretagne, a identifié 70 études traitant de l‘expulsion des calculs. Les auteurs ont évalué les données de 6 642 patients. Il a été constaté que l‘âge médian pour un épisode de calculs est de 46 ans. 64% de tous les patients avaient des calculs spontanés (49% uretère proximal, 58% uretère moyen, 68% uretère distal). Les patients présentant des calculs <5 mm ont eu un passage dans 75% des cas. Les calculs > 5 mm avaient un taux de sortie de 62%. Dans la médiane, il a fallu attendre le passage jusqu‘à 17 jours (Range 6-29 jours), ainsi la conclusion de l‘étude, parue dans la revue Journal Of Endourolokgy, par voie électronique en mai de cette année. (cw/um)

Auteurs: Yallappa S1,2, Amer T1,2, Jones P3, Greco F4, Tailly T4, Somani BK3,4, Umez-Eronini N1, Aboumarzouk OM1,2,4,5., Correspondance: 1 Glasgow Urological Research Unit, Department of Urology, Queen Elizabeth University Hospital , Glasgow, United Kingdom., 2 Department of Urology, School of Medicine, Dentistry & Nursing, University of Glasgow , Glasgow, United Kingdom., 3 Department of Urology, University Hospitals Southampton NHS Trust , Southampton, United Kingdom., 4 Department of Urology, EAU Young Academic Urologists Group , Arnhem, The Netherlands., 5 Department of Urology, Islamic Universities of Gaza, College of Medicine , Gaza, Palestine., Ètude: Natural History of Conservatively Managed Ureteral Stones: Analysis of 6600 Patients., Source: J Endourol. 2018 May;32(5):371-379. doi: 10.1089/end.2017.0848. Epub 2018 Apr 24., Web: http://www.liebertpub.com/doi/abs/10.1089/end.2017.0848?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori:rid:crossref.org&rfr_dat=cr_pub%3dpubmed

Commentaire Il est connu, que la sortie spontanée d‘un calcul dépend de la position de ce dernier ainsi que de sa taille. Cette méta-analyse montre que la variabilité d‘une expulsion spontanée est comprise entre 49% et 75%. Ces données peuvent être présentées aux patients afin de faciliter la prise de décision concernant les thérapies actives. Dans l‘ensemble, dans la plupart des cas, l‘expulsion semble se produire durant un mois. Ainsi,est-il à considérer qu‘un suivi électif trop précoce pourrait conduire à une initiation chirurgicale précipitée. (cw/um)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS

20. September 2018