Fachverlag und Nachrichtenagentur

Une biopsie plus étendue lors d‘un carcinome urothélial des voies urinaires supérieures pourrait augmenter le taux de succès

UTUC New York – mechentel news – cette étude multicentrique s‘est concentrée sur le diagnostic du carcinome urothélial des voies urinaires supérieures. Rétrospectivement, les chercheurs dirigés par Ezra J. Margolin du département d‘urologie du Columbia University Medical Center de New York, États-Unis, examinent la cohérence de l‘échantillonnage préopératoire de biopsie urétéroscopique des zones suspectes avec histologie définitive après néphro-urétérectomie ou urétérectomie. Un total de 314 patients ont été identifiés. Il a été constaté que dans la biopsie primaire 61% des patients avaient des tumeurs de haut grade et 21% avaient des tumeurs cliniques T1 +. L‘histologie finale a montré un ratio tumeurs de haut grade de 79%. 45% des patients ont été diagnostiqués avec pT2 ou plus. Enfin, des analyses multivariées ont montré qu‘il existe plusieurs prédicteurs d‘un stade pT2 + dans l‘histologie finale, tels que l‘âge avancé du patient, l‘histologie de haut grade dans la biopsie et les stades cT1 +. La VPP (valeur prédictive positive) pour l‘invasion musculaire était de 86% lorsqu‘une combinaison d‘histologie de haut grade et d‘un stade T1 + clinique était présentes. D‘un autre côté, la VAN (valeur prédictive négative) était de 80% lorsque cette combinaison ne s‘est pas produite. Dans cette étude, publiée dans le numéro de juin de la revue The Journal of Urology, le groupe de recherche a en dernier montré, que 51% des histologies de biopsies
primaires dans l‘histologie finale étaient aggravées, surtout lors d‘une cytologie urinaire positive simultanée (p = 12:06). (cw/um)

Auteurs: Margolin EJ1, Matulay JT1, Li G2, Meng X3, Chao B3, Vijay V3, Silver H3, Clinton TN4, Krabbe LM4, Woldu SL4, Singla N4, Bagrodia A4, Margulis V4, Huang WC3, Bjurlin MA3, Shah O1, Anderson CB5, Correspondance: 1 Department of Urology, Columbia University Medical Center, New York, New York., 2 Department of Biostatistics, Mailman School of Public Health, Columbia University, New York, New York., 3 Department of Urology, New York University Langone Medical Center, New York, New York., 4 Department of Urology, University of Texas Southwestern Medical Center, Dallas, Texas., 5 Department of Urology, Columbia University Medical Center, New York, New York. Electronic address: cba2125@cumc.columbia.edu., Ètude: Discordance between Ureteroscopic Biopsy and Final Pathology for Upper Tract Urothelial Carcinoma., Source: J Urol. 2018 Jun;199(6):1440-1445. doi: 10.1016/j.juro.2018.02.002. Epub 2018 Feb 7., Web: https://www.jurology.com/article/S0022-5347(18)30191-5/fulltext

Commentaire Le carcinome urothélial de l‘appareil urinaire supérieur est une entité rare et se caractérise donc par un faible nombre de cas, ce qui complique l‘évaluation statistique de nombreuses études. Ainsi, cette recherche avec un nombre considérable de 314 patients est une étude importante, qui montre que les méthodes de diagnostic de cette entité tumorale sont souvent insuffisantes. Les auteurs concluent qu‘un échantillonnage biopsique plus extensif pourrait augmenter le taux de succès. Cependant, cette déclaration devrait être soutenue par des données prospectives. (cw/um)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS

© 2022  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur