Fachverlag und Nachrichtenagentur

Chirurgie de la cataracte assistée par laser femtoseconde pour la cataracte blanche

CATARACT Singapore – mechentel news – Soon-Phaik Chee et al ont conclu, dans une étude parue en juin 2018 sur le site internet du magazine scientifique British Journal of Ophthalmology, que la principale complication de la chirurgie de la cataracte assistée par laser femtoseconde (FLACS) était une capsulotomie incomplète (17,2%), significativement associée à une cataracte de Morgagni et 0 l’épaisseur du cristallin. Les auteurs ont rapporté les résultats d’une étude prospective, observationnelle sur une série de cataractes blanches consécutives (juin 2012 – novembre 2016) qui ont subi une FLACS (Victus, Bausch+Lomb, Munich, Allemagne) au Singapore National Eye Centre. Ils ont recueilli les données démographiques, le type de cataracte blanche, le niveau du docking, la position de la capsule antérieure après laser, l’intégralité de la capsulotomie et de la fragmentation, la meilleure acuité visuelle corrigée (MAVC) à 1 mois et les complications per-opératoires. Les auteurs ont également mesuré l’intégrité de la capsulotomie, la capacité de fragmentation et la MAVC à 1 mois. 58 yeux de 54 patients ont subi une FLACS. Les types de cataracte blanche incluaient les cataractes blanches sèches (24 yeux), intumescentes (28 yeux) et de Morgagni (6 yeux). Le docking était plat dans 22 yeux (38,6%). Après le laser femtoseconde, la qualité de la capsule antérieure a augmenté dans 20 yeux (34,5%). Des capsulotomies incomplètes se sont produites dans 10 yeux (17,2%). La dissection du cristallin attendue dans 38 yeux a été réalisée totalement ou partiellement dans 31 yeux (81,6%). Aucune rupture capsulaire antérieure ou postérieure ne s’est produite. La MAVC en LogMAR à 1 mois était de 0,073 (SD 0,09). Les facteurs de risques d’une capsulotomie incomplète était une cataracte de Morgagni et l’épaisseur du cristallin (régression logistique multiple, p<0,01 et p=0,03, respectivement). L’équipe singapourienne a conclu que la principale complication de la FLACS pour les cataractes blanches était une capsulotomie incomplète (17,2%), significativement associée à une cataracte de Morgagni et à l’épaisseur du cristallin. Les auteurs précisent que la dissection du cristallin a été effectuée dans 4/5ème des cataractes blanches mais devrait être évitée dans la cataracte de Morgagni à cause du chevauchement du plan de dissection et de la capsule antérieure. (sk)

Auteurs : Soon-Phaik Chee, Nicole Shu-Wen Chan, Younian Yang, Seng-Ei Ti, Correspondance : Singapore National Eye Centre, Singapore, Singapore chee.soon.phaik@singhealth.com.sg, Etude : Femtosecond laser-assisted cataract surgery for the white cataract, Source : Br J Ophthalmol. 2018 Jun 15. pii: bjophthalmol-2018-312289. doi: 10.1136/bjophthalmol-2018-312289. [Epub ahead of print], Web : https://bjo.bmj.com/content/early/2018/06/15/bjophthalmol-2018-312289

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur