Fachverlag und Nachrichtenagentur

Etude des doses de bevacizumab dans la rétinopathie du diabétique

PEDIATRICS & STRABISM Indianapolis – mechentel news – L’équipe menée par David K. Wallace a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Ophthalmology en juin 2018, que les résultats structurels sur la rétine sont très bons après faible dose de bevacizumab dans le traitement de la rétinopathie du diabétique (ROP), bien que beaucoup d’yeux aient reçu le traitement additionnel. L’équipe a mené une étude à dose dégressive, multicentrique en double aveugle. Un total de 61 prématurés avec une ROP de type 1 a été inclus. Si la ROP était bilatérale au début de l’étude, l’œil étudié a été sélectionné au hasard. Dans l’œil étudié, des injections intravitréennes de bevacizumab ont été administrées à des doses dégressives de 0,25 mg, 0,125 mg, 0,063 mg ou 0,031 mg ; selon les besoins, les autres yeux ont reçu 1 dose plus importante : 0,625 mg, 0,25 mg, 0,125 mg ou 0,063 mg, respectivement. Après 4 semaines, un traitement additionnel a été délivré à la discrétion de l’investigateur. Les auteurs ont étudié les récidives précoces et tardives de la ROP, les traitements additionnels et les résultats structurels après 6 mois. Sur 61 yeux étudiés, 25 (41%; intervalle de confiance de 95% [IC], 29%–54%) ont reçu un traitement additionnel : 3 (5%; 95% IC, 1%–14%) pour un échec précoce (dans les 4 semaines), 11 (18%; 95% IC, 9%–30%) pour une récidive tardive de la ROP (après 4 semaines) et 11 (18%; 95% IC, 9%–30%) pour une avascularisation persistante de la rétine. Un retraitement pour échec précoce ou une récidive tardive sont arrivés pour 2 yeux sur 11 (18%; 95% IC, 2%–52%) traités avec 0,25 mg, 4 yeux sur 16 (25%; 95% IC, 7%–52%) traités avec 0,125 mg, 8 yeux sur 24 (33%; 95% IC, 16%–55%) traités avec 0,063 mg et 0 yeux sur 10 (0%; 95% IC, 0%–31%) traités avec 0,031 mg. A l’âge corrigé de 6 mois, 56 yeux étudiés sur 61 présentaient une régression de la ROP avec des pôles postérieurs normaux, 1 œil étudié a développé un décollement de rétine de niveau 5 et 4 enfants sont décédés suite à des problèmes médicaux pré-existants. David K. Wallace et al ont conclu que les résultats structurels étaient très bons après faibles doses de bevacizumab pour traiter la ROP, malgré des traitements additionnels pour beaucoup d’yeux. (sk)

Auteurs : David K. Wallace, MD, MPH, Trevano W. Dean, MPH, Mary Elizabeth Hartnett, MD, Lingkun Kong, MD, PhD, Lois E. Smith, MD, PhD, G. Baker Hubbard, MD, Mary Lou McGregor, MD, Catherine O. Jordan, MD, Iason S. Mantagos, MD, Edward F. Bell, MD, Raymond T. Kraker, MSPH on behalf of the Pediatric Eye Disease Investigator Group, Correspondance : Indiana University, Indianapolis, Indiana. Electronic address: dwallac@iu.edu, Etude : A Dosing Study of Bevacizumab for Retinopathy of Prematurity, Source : Ophthalmology. 2018 Jun 7. pii: S0161-6420(18)30491-3. doi: 10.1016/j.ophtha.2018.05.001. [Epub ahead of print], Web : https://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(18)30491-3/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur