Fachverlag und Nachrichtenagentur

Effets hémodynamiques de la phényléphrine par voie intraveineuse dans le traitement du priapisme ischémique

UROLOGICAL EMERGENCIES Miami Beach – mechentel news –
Dans le numéro 3.18 de SWISS UROLOGY, une étude a déjà montré que de nombreux urologues effectuent souvent la thérapie du priapisme selon leurs propres normes et qu’on ignore souvent qu’il existe des directives officielles uniformes. Dans cette étude américaine réalisée par Ajaydeep S. Sidhu et ses collègues du Mount Sinai Medical Center à Miami Beach, États-Unis, les directives officielles ont été réexaminées et les auteurs se sont demandé si les étapes thérapeutiques recommandées pourraient être optimisées. Ils se sont en particulier demandé quels effets hémodynamiques une dose plus élevée de phényléphrine administrée par voie intraveineuse, pourrait avoir. À cette fin, une cohorte de 74 patients présentant un priapisme aigu a été examinée rétrospectivement entre 2014 et 2016. L‘âge médian des patients était de 36,5 ans (IQR 27-47) et le priapisme d‘origine médicamenteux était le plus souvent observé (62%). La phényléphrine a été administrée à 74% des patients. La dose appliquée était en médiane de 1000 μ (IQR 500-2000). Une analyse univariée chez ces patients a montré, comme le résument les auteurs dans leur étude, publiés à l‘origine dans l‘édition de juillet du Journal JOURNAL OF SEXUAL MEDICINE,qu‘ il n‘existait aucune association entre la dose de phényléphrine et les modifications de la fréquence cardiaque ou de la pression artérielle. (cw/um)


Auteurs : Sidhu AS1, Wayne GF2, Kim BJ3, Anderson AGS4, Cordon BH5, Caso JR6, Polackwich AS5., Correspondance: 1 Mount Sinai Medical Center, Miami Beach, FL, USA. Electronic address: ajaydeep.sidhu@gmail.com., 2 Mount Sinai Medical Center, Miami Beach, FL, USA., 3 Florida International University Herbert Wertheim College of Medicine, Miami, FL, USA., 4 University of Central Florida College of Medicine, Orlando, FL, USA., 5 Columbia Urology Division of Urology at Mount Sinai Medical Center, Miami Beach, FL, USA., 6 Baptist Health South Florida, Miami, FL, USA., Ètude: The Hemodynamic Effects of Intracavernosal Phenylephrine for the Treatment of Ischemic Priapism., Source: J Sex Med. 2018 Jul;15(7):990-996. doi: 10.1016/j.jsxm.2018.05.012., Web: https://www.jsm.jsexmed.org/article/S1743-6095(18)31003-8/fulltext

Commentaire Les lignes directrices recommandent une surveillance continue de la pression artérielle et du rythme cardiaque pendant l‘administration de la phényléphrine. Cette étude a maintenant montré que même une dose élevée ne provoque pas de changement de fréquence cardiaque ou de pression artérielle. Cependant, le groupe d‘étude est trop petit pour en tirer des conclusions fondamentales. En termes de sécurité des patients, en particulier chez les patients présentant des facteurs de risque cardiovasculaires, une surveillance est toujours recommandée. Comme la phényléphrine est un agent adéquat pour la détumescence dans le priapisme, il serait intéressant de poursuivre les études dans cette direction, car il pourrait être supposé que des limites plus élevées pour les doses de phényléphrine pourraient éventuellement conduire à une nouvelle réduction du taux de chirurgie de dérivation par un shunt. (cw/um)

Auteur : Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS.

© 2019 -  mechentel marketing