Fachverlag und Nachrichtenagentur

La TURP palliative dans le cancer avancé de la prostate avec symptômes locaux

PROSTATE Québec – mechentel news – Le cancer de la prostate est chez les hommes l’une des principales causes de morbidité et de mortalité liées au cancer. Le cancer avancé de la prostate peut entraîner des séquelles métastatiques qui provoquent des douleurs et des complications locales telles que l‘obstruction de la vessie et l‘hématurie persistante. Chez certains patients, la résection transurétrale palliative de la prostate (TURP) peut remédier à ces complications et améliorer leur qualité de vie. Joanie Pelletier et al. de la clinique chirurgicale de l‘Université Laval au Québec, Canada, ont analysé les données de 58 patients traités dans leur centre par une TURP palliative entre 2006 et 2016. La principale indication pour une TURP palliative était une obstruction de l‘urètre (69%) ou une hématurie (22%). Un seul patient a présenté un événement indésirable grave après l‘opération, alors que le taux de mortalité était de 3,4% à 90 jours. Les tubes de néphrostomie ou les endoprothèses urétérales placées avant la TURP palliative sont restés indéfiniment in situ dans tous les cas. Dans le numero d‘août du journal scientifique UROLOGIC ONCOLOGY, les auteurs n‘avaient pas rapporté de données sur l‘amélioration des symptômes. (mm/um)

Auteurs: Pelletier J, Cyr SJ, Julien AS, Fradet Y, Lacombe L, Toren P. Correspondance: Paul Toren, Department of Surgery, Faculty of Medicine, Université Laval, Québec, Canada. E-Mail: paul.toren@crchudequebec.ulaval.ca Étude: Contemporary outcomes of palliative transurethral resection of the prostate in patients with locally advanced prostate cancer. Source: Urol Oncol. 2018 Aug;36(8):363.e7-363.e11. doi: 10.1016/j.urolonc.2018.05.004. Web: https://www.urologiconcology.org/article/S1078-1439(18)30156-X/abstract

Commentaire Dans cette étude, les auteurs se consacrent à l‘efficacité de la TURP palliative pour le traitement des symptômes locaux chez les patients atteints d‘un cancer de la prostate. Les patients ont été traités en particulier en raison d‘une obstruction de la vessie ou d‘une hématurie et un seul patient a eu un événement indésirable grave après l‘opération. Bien qu‘intéressant, aucune donnée n‘a été fournie pour améliorer les résultats fonctionnels et les résultats de cette étude sont donc limités. Cependant, la procédure semble faisable et pourrait être suggérée aux patients présentant des symptômes locaux dans le cadre d‘un traitement palliatif du cancer de la prostate. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS.

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur