Fachverlag und Nachrichtenagentur

Symptômes des voies urinaires inférieures déclarés par les patients avant et après une prostatectomie radicale

PROSTATE Newcastle – mechentel news – La prostatectomie radicale assistée par robot est une technique peu invasive représentant la norme au niveau du traitement chirurgical contre le cancer de la prostate localisé dans de nombreux établissements à travers le monde. Cependant, il existe peu de données sur les modifications de la qualité de vie liée à la santé et sur les modifications des symptômes du tractus urinaire inférieur (LUTS) chez ces patients. Jonathan J. Aning et. al. de l‘hôpital Freeman de Newcastle upon Tyne, au Royaume-Uni, ont analysé les données de 357 patients traités dans un seul centre par prostatectomie radicale robotisée entre juillet 2012 et septembre 2015 en raison d‘un cancer localisé de la prostate, ainsi que leurs données détaillées sur les symptômes du tractus urinaire inférieur et sur la qualité de la vie. Tous les patients ont rempli un rapport écrit et validé au début du traitement après le diagnostic (mais avant l‘opération) et à 6, 12 et 18 mois après l‘intervention. Une analyse détaillée du LUTS avant et après une prostatectomie radicale assistée par robot a montré que, même si la quantité totale des LUTS et des facteurs de confusion associés ne changeaient pas de manière significative, la composition des symptômes du tractus urinaire montrait tout de même un changement cliniquement significatif. Alors que les symptômes de troubles d‘évacuation prédominaient en préopératoire, ceux concernant les troubles de rétention urinaire prédominaient en postopératoire. Cette découverte, publiée dans le numéro d’août 2018 du journal scientifique UROLOGIC ONCOLOGY, montre que bien qu’il n’y ait pas eu de différences globales dans la qualité de vie avant et après l’opération, une analyse détaillée révèle des différences dans le profil des symptômes. (mm/um)

Auteurs: Aning JJ, MacKenzie KR, Fabricius M, McColl E, Johnson MI, Tandogdu Z, Soomro NA, Harding C. Correspondance: Jonathan J. Aning, Department of Urology, Freeman Hospital, Newcastle upon Tyne Hospitals NHS Foundation Trust, Newcastle upon Tyne, UK. E-Mail: jonathan.aning@nuth.nhs.uk Étude: Detailed analysis of patient-reported lower urinary tract symptoms and effect on quality of life after robotic radical prostatectomy. Source: Urol Oncol. 2018 Aug;36(8):364.e15-364.e22. doi: 10.1016/j.urolonc.2018.05.017. Web: https://www.urologiconcology.org/article/S1078-1439(18)30169-8/abstract

Commentaire Cette étude suggère que, bien que les résultats des questionnaires sur la qualité de vie liés à la santé n‘aient pas changé après l‘opération, des analyses détaillées ont révélé des modifications significatives entre les symptômes du tractus urinaire inférieur (en particulier que les patients présentant en préopératoire des symptômes de troubles de la miction, soufrent en postopératoire de troubles de rétention urinaire). Les limites de l’étude sont, que seul un taux de réponse sous-optimal (60%) a été atteint, ce qui limite en partie la conclusion. Une autre limite est que l’étude ne couvre que les patients traités au Royaume-Uni. Il peut donc y avoir des différences par rapport aux patients traités dans d‘autres pays. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS.

© 2019 -  mechentel marketing