Fachverlag und Nachrichtenagentur

Un traitement combiné lors d‘une vessie hyperactive est supérieur à la monothérapie

PROSTATE Munich – mechentel news – Une vessie hyperactive se définit par un besoin d‘uriner, accompagné d‘une fréquence urinaire quotidienne accrue et d‘une nycturie, qui n’est pas causée par une infection prouvée ni par d’autres pathologies évidentes. Les options de pharmacothérapie incluent les antimuscariniques, y compris la solifénacine et les agonistes des récepteurs bêta-3 adrénergiques. Jusqu‘à présent dans la littérature, différents mécanismes d‘action sont supposés pour le mirabegron et la solifénacine, bien que l‘administration simultanée des deux médicaments n‘ait apparemment aucun effet sur leur pharmacocinétique. De plus, des études ont montré qu‘un traitement d‘association sur 12 semaines entraîne une amélioration de l‘efficacité sans affecter de manière significative le profil de securité par rapport à la monothérapie. L‘équipe internationale d‘auteurs dirigée par Christian Gratzke de l‘Université Ludwig-Maximilians de Munich, en Allemagne, a mené une étude de phase III analysant l‘association de la solifénacine (5 mg) et du mirabegron (50 mg) ainsi que la preuve de leur supériorité en terme d‘efficacité par rapport aux monothérapies. L‘âge moyen des sujets était de 60 ans et 80% des patients étaient des femmes. Selon l‘étude publiée dans le numéro d‘octobre 2018 du joural scientifique THE JOURNAL OF EUROPEAN UOLOGY, cette combinaison innovante est une option de traitement que les médecins devraient envisager. (mm/um)

Auteurs: Gratzke C, van Maanen R, Chapple C, Abrams P, Herschorn S, Robinson D, Ridder A, Stoelzel M, Paireddy A, Yoon SJ, Al-Shukri S, Rechberger T, Mueller ER. Correspondance: Christian Gratzke, University-Hospital Grosshadern, Ludwig-Maximilians-University Munich, Marchioninistrasse, 81377 Munich, Germany. E-Mail: christian.gratzke@med.uni-muenchen.de Étude: Long-term Safety and Efficacy of Mirabegron and Solifenacin in Combination Compared with Monotherapy in Patients with Overactive Bladder: A Randomised, Multicentre Phase 3 Study (SYNERGY II). Source: Eur Urol. 2018 Oct;74(4):501-509. doi: 10.1016/j.eururo.2018.05.005. Web: https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(18)30352-X/abstract

Commentaire Les auteurs concluent, que pour le traitement contre la vessie hyperactive par l‘association du mirabegron (50 mg) avec la solifénacine (5 mg) sur 12 mois, s‘avére être efficace et bien toléré. Cette combinaison a entraîné des améliorations par rapport à une monothérapie. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Klinik für Urologie, LUKS.

© 2019 -  mechentel marketing