Fachverlag und Nachrichtenagentur

Radiothérapie versus prostatectomie: l‘ablation radicale de la prostate réduit le risque de cancer de la vessie

BLADDER CANCER Luzern – mechentel news – La prostatectomie radicale et la radiothérapie externe sont la norme pour le traitement actif du cancer de la prostate localement limité. Bien que l‘efficacité à long terme de ces techniques ait été démontrée, il n‘existe actuellement aucune donnée claire sur le risque de survenue d‘une seconde tumeur après ces traitements. Des données à ce sujet, existent en particulier pour les patients traités par radiothérapie. Marco Moschini et ses collègues des départements d‘urologie de l‘Hôpital général de Vienne, de l‘Hôpital universitaire de la ville de Vienne en Autriche, et de l‘Institut de recherche urologique de l‘Université Vita-Salute, Institut scientifique San Raffaele, à Milan en Italie, ainsi que de la clinique d‘urologie de l‘hôpital cantonal de Lucerne à Lucerne, Suisse, ont évalué les données du logiciel „Surveillance, Epidemiology, and End Results (SEER)“ du National Cancer Institute, qui rapporte que les cancers primaires multiples représentent environ 17 % de tous les cancers diagnostiqués aux États-Unis. Entre 1988 et 2009, 84 397 patients de plus de 65 ans ont reçu un diagnostic de cancer localisé de la prostate et ont été traités par prostatectomie radicale ou radiothérapie externe. Les auteurs ont constaté que les patients traités par radiothérapie présentaient un risque accru de développer un cancer de la vessie comparativement aux patients traités par prostatectomie radicale Par contre, aucune différence dans le risque de cancer rectal n‘a été constatée. Les auteurs de l‘étude, publiée en février 2019 dans la revue EUROPEAN UROLOGY, concluent que les patients traités par radiothérapie externe pour un cancer de la prostate localement limité, peuvent avoir un risque plus élevé de développer un cancer de la vessie durant le suivi, que ceux traités par prostatectomie radicale. (mm/um)

Auteurs: Moschini M, Zaffuto E, Karakiewicz PI, Andrea DD, Foerster B, Abufaraj M, Soria F, Mattei A, Montorsi F, Briganti A, Shariat SF. Correspondance: Marco Moschini, Department of Urology, Vienna General Hospital, Medical University of Vienna, Vienna, Austria; Department of Urology, Urological Research Institute, Vita-Salute University, San Raffaele Scientific Institute, Milan, Italy; Klinik für Urologie, Luzerner Kantonsspital, Luzern, Switzerland. E-Mail: marco.moschini87@gmail.com. Étude: External Beam Radiotherapy Increases the Risk of Bladder Cancer When Compared with Radical Prostatectomy in Patients Affected by Prostate Cancer: A Population-based Analysis. Source: Eur Urol. 2019 Feb;75(2):319-328. doi: 10.1016/j.eururo.2018.09.034. Epub 2018 Oct 4. Web: https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(18)30722-X/fulltext

Commentaire Le sujet de ce manuscrit est certainement intéressant: la radiothérapie chez les patients atteints d‘un cancer de la prostate est-elle un facteur de risque pour le développement d‘autres cancers? Les résultats semblent indiquer que le risque de développer un cancer de la vessie peut augmenter. Les limites de l‘étude sont exhaustives car dans la base de données SEER aucune donnée sur les propriétés de la radiothérapie n‘est disponible. La radiothérapie utilisée à la fin des années 1980 diffère certainement du traitement actuel des patients par radiothérapie. (mm/um)

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur