Fachverlag und Nachrichtenagentur

Un dépistage régulier du PSA assure de meilleures chances de survie

PROSTATE CANCER Rotterdam – mechentel news – La surveillance constante de l‘antigène prostatique spécifique (PSA) conduit à une réduction significative de la mortalité due au cancer de la prostate après 13 ans de suivi, comme le démontre l‘étude européenne randomisée sur le dépistage du cancer de la prostate „European randomized study of screening for prostate cancer (ERSPC)“. Par contre, l‘étude PLCO (Prostate, Lung, Colorectal and Ovarian Carcinoma Screening Study) ne postule pas une réduction de la mortalité spécifique au cancer due au dépistage. Toutefois, les résultats des études ERSPC et PLCO peuvent être affectés par un suivi relativement court et une contamination par le PSA. Les scientifiques autour de Daniel F. Osses du Département d‘urologie et du Département de radiologie et de médecine nucléaire du Centre médical universitaire Erasmus de Rotterdam, aux Pays-Bas, rapportent dans leur étude les résultats de la cohorte de l‘étude ERSPC-Rotterdam Pilot 1 chez des hommes sélectionnés au hasard entre 1991 et 1992. 1134 hommes ont été affectés au hasard soit au dépistage (S) soit au bras témoin (C) sur une base 1:1. Les tests PSA des hommes du bras S ont été effectués à des intervalles annuels á partir d‘un âge de 55 jusqu‘à 74 ans. Un score de PSA de trois ou plus a donné lieu à une biopsie. Au moment de l‘évaluation des données, 63% des patients étaient déjà décédés. Le risque global relatif de développer des métastases ou de décéder à la suite d‘un cancer de la prostate était,respectivement, de 0,46 et 0,48, en faveur du dépistage. Les auteurs de l‘étude, publiée électroniquement dans la revue EUROPEAN UROLOGY en novembre 2018, arrivent à la conclusion qu‘une réduction de la maladie métastatique et de la mortalité par cancer en faveur des patients ayant subi un dépistage du PSA a été observée dans cette cohorte avec 19 ans de suivi. (mm/um)

Auteurs: Osses DF, Remmers S, Schröder FH, van der Kwast T, Roobol MJ. Correspondance: Daniel F. Osses, Erasmus University Medical Center, Department of Urology and Department of Radiology and Nuclear Medicine, ‘s-Gravendijkwal 230, 3015 CE Rotterdam, The Netherlands. E-Mail: d.osses@erasmusmc.nl. Étude: Results of Prostate Cancer Screening in a Unique Cohort at 19yr of Follow-up. Source: Eur Urol. 2018 Nov 9. pii: S0302-2838(18)30851-0. doi: 10.1016/j.eururo.2018.10.053. [Epub ahead of print] Web: https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(18)30851-0/fulltext

Commentaire Bien que limités par le faible nombre de patients inscrits dans l‘étude, les résultats confirment l‘avantage du dépistage par PSA sur l‘amélioration des chances de survie par la réduction du nombre de métastases au moment du diagnostic. Le long suivi est certes un point fort, mais comme le soulignent les auteurs, ces chiffres doivent être validés dans des cohortes plus larges. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspital

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur