Fachverlag und Nachrichtenagentur

Cancer de la prostate récurrent pulmonaire: avantages des nouvelles techniques d‘imagerie

 

PROSTATE CANCER Milan – mechentel news – Avec l‘introduction de nouvelles techniques d‘imagerie sensibles pour le cancer récurrent de la prostate, des régions isolées de cancer récurrent de la prostate ont en effet déjà été diagnostiqués chez certains patients. L‘équipe autour de Paola Ciriaco de la Clinique de Chirurgie Thoracique de l‘Institut Scientifique et Hôpital Universitaire Vita-Salute San Raffaele à Milan, Italie a analysé dans ce manuscrit 9 patients atteints de cancer de la prostate récurrent pulmonaire isolé et traité par résection pulmonaire. Les auteurs résument dans le numéro de mai d‘EUROPEAN UROLOGY que chez tous les patients une ou plusieurs régions pulmonaires isolées ont été détectées par fluorodéoxyglucose, choline ou PSMA. Après résection pulmonaire, sept des neuf patients ont présenté une réaction biochimique. Tous les patients sauf un étaient exempts de récidive clinique à un suivi médian de 23 mois. Tous les patients ont été traités sans complications. (mm/um)

Auteurs: Ciriaco P1, Briganti A2, Bernabei A3, Gandaglia G2, Carretta A3, Viola C3, Montorsi F2, Negri G3., Correspondance: 1 Department of Thoracic Surgery, Scientific Institute and University Vita-Salute San Raffaele Hospital, Milan, Italy. Electronic address: ciriaco.paola@hsr.it., 2 Department of Urology, Scientific Institute and University Vita-Salute San Raffaele Hospital, Milan, Italy., 3 Department of Thoracic Surgery, Scientific Institute and University Vita-Salute San Raffaele Hospital, Milan, Italy., Étude: Safety and Early Oncologic Outcomes of Lung Resection in Patients with Isolated Pulmonary Recurrent Prostate Cancer: A Single-center Experience., Source: Eur Urol. 2019 May;75(5):871-874. doi: 10.1016/j.eururo.2018.12.029. Epub 2019 Jan 4., Web: https://www.europeanurology.com/article/S0302-2838(18)31035-2/fulltext

Commentaire

Nous débattons sur une étude de cas intéressante en provenance de Milan. Les auteurs ont fait état des antécédents de 9 patients atteints d‘une rechute pulmonaire cliniquement isolée. Suite à l‘introduction de la nouvelle technique d‘imagerie sensible, ce sous-groupe de patients permet de détecter le site de récidive lorsque le taux de PSA augmente après le traitement de la tumeur locale. Ces excellentes données sur la survie mènent à plusieurs considérations : 1. nous avons encore beaucoup à faire pour comprendre la biologie du cancer de la prostate. 2. Nous devons collaborer avec nos collègues d‘autres disciplines, en l‘occurrence les médecins spécialisés en chirurgie thoracique. 3. Le contrôle du taux de PSA et les techniques d‘imagerie éventuelles jouent un rôle important dans la définition de la prise en charge thérapeutique ultérieure en cas d‘augmentation du PSA après une chirurgie. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspital

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur