Fachverlag und Nachrichtenagentur

Test d‘urine avantageux lors d‘un carcinome urothélial de la vessie non-musculo-invasif

 

NON INVASIVE TRANSITIONAL CELL CARCINOMA Vienne – mechentel news – Dans le cadre de cette étude prospective, multicentrique, l‘équipe dirigée par David D‘Andrea du département d‘urologie de l‘université de médecine de Vienne, en Autriche, a évalué un nouveau test urinaire non invasif (Bladder EpiCheckTM) pour les patients atteints d‘un carcinome urothélial de la vessie musculo-non-invasif (NMIBC). Les échantillons urinaires de 440 patients NMIBC sous surveillance ont été analysés à l‘aide du teste urinaire et mis en corrélation avec des nomogrammes multivariés et des modèles d‘analyse de courbe de décision (DCA) afin de déterminer si l‘impact de l‘analyse de l‘urine sur la routine clinique avait été étudié. À cette fin 357 patients ont pu être examinés. La spécificité du test était de 88% (IC à 95%: 84 – 91) et la valeur prédictive négative (VPN) pour la détection de tout type de cancer, était de 94,4% (IC à 95%, 
91-97). Pour le carcinome urothélial de haut grade, la VPN était de 99,3%. Comme l’a montré l‘équipe de recherche dans son étude parue initialement dans le numéro de janvier du journal scientifique BJU INTERNATIONAL, l‘association indépendante entre un test d‘urine positif et la présence d‘une rechute a été démontrée dans des analyses multivariées (OR 18.1, IC à 95% 8,7-40,2, 
p <0,001). Avec l’application du test d’urine, un bénéfice net par rapport aux prédicteurs précédents (tels que dernier stade de la tumeur ou classification) décrits dans la DCA, ce qui pourrait éviter des cystoscopies inutiles à l’avenir (données sur la DCA, voir tableau). (cw/um)

Auteurs: D‘Andrea D1, Soria F1,2, Zehetmayer S3, Gust KM1, Korn S1, Witjes JA4, Shariat SF1,5,6., Correspondance: 1 Department of Urology, Medical University of Vienna, Vienna, Austria., 2 Department of Urology, University of Turin, Turin, Italy., 3 Centre for Medical Statistics, Informatics and Intelligent Systems, Medical University of Vienna, Vienna, Austria., 4 Department of Urology, Radboud University Nijmegen Medical Centre, Nijmegen, The Netherlands., 5 Department of Urology, University of Texas Southwestern Medical Center, Dallas, TX, USA., 6 Department of Urology, Weill Cornell Medical College, New York, NY, USA., Étude: Diagnostic accuracy, clinical utility and influence on decision-making of a methylation urine biomarker test in the surveillance of non-muscle-invasive bladder cancer., Source: BJU Int. 2019 Jan 17. doi: 10.1111/bju.14673. [Epub ahead of print], Web: https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/bju.14673

Commentaire

Le nouveau test d‘urine semble montrer une bonne fiabilité pour les patients sous surveillance et pourrait réduire le nombre de cystoscopies inutiles à l‘avenir, ce qui pourrait certainement avoir un impact majeur sur le confort du patient et les stratégies de surveillance. En particulier, comme le suivi chez les patients atteints de NMIBC n‘est pas assuré de manière uniforme partout, avec des intervalles de cystoscopie parfois très différents, ce test urinaire pourrait permettre un suivi plus individuel – et, selon le résultat du test urinaire, un suivi plus personnalisé. D‘autant plus que le NMIBC a un comportement très hétérogène et que cette étude a été conçue comme une étude transversale „à visite unique“, ces données doivent toujours être soutenues par des études longitudinales comportant plusieurs tests de progression. (cw/um)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspital

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur