Fachverlag und Nachrichtenagentur

L’âge au moment de la prostatectomie assistée par robot joue-t-il un rôle chez les patients atteints d’un cancer de la prostate à haut risque?

 

La prostatectomie radicale assistée par robot est devenue une procédure largement utilisée pour le traitement chirurgical du cancer de la prostate au cours de la dernière décennie. Un traitement actif est recommandé pour les patients dont l’espérance de vie est d’au moins 10 ans. Cependant, l’âge en soi n’est pas une indication absolue du traitement, car une chirurgie ou une radiothérapie peut être proposée aux patients de plus de 70 ans en bonne santé. Traditionnellement, la chirurgie était réservée aux patients plus jeunes, les patients plus âgés ne recevant que la radiothérapie et un traitement hormonal. Joanne Nyaboe Nyarangi-Dix et al. du département d’urologie de l’hôpital universitaire de Heidelberg à Heidelberg en Allemagne, de Sophia en Bulgarie et de Vienne en Autriche,ont analysé rétrospectivement les données de 350 patients atteints de cancer de la prostate traités dans leurs centres par une prostatectomie radicale robotisée pour le cancer de la prostate à haut risque. Ils ont découvert que les patients âgés de plus de 70 ans avaient une récupération de la continence similaire à celle des moins de 70 ans, ce qui conforte l’hypothèse selon laquelle, chez les patients présentant un risque élevé de cancer de la prostate et traités par prostatectomie radicale robotisée, le retour de la continence était indépendant de l’âge lors de la chirurgie. Les auteurs ont noté dans leur article, publié en mai dans la pré-publication électronique de la revue WORLD JOURNAL OF UROLOGY, que 83% des patients âgés de plus de 70 ans et 85% des patients de moins de 70 ans ont retrouvés, leur continence après la chirurgie. Ils en concluent donc que la chirurgie est réalisable et qu’elle fournit d’excellents résultats fonctionnels chez les patients atteints d’un cancer de la prostate à haut risque, quel que soit leur âge au moment de la chirurgie. (mm/um)

Auteurs: Nyarangi-Dix JN1, Tosev G2, Damgov I3, Reimold P1, Aksoy C1, Hatiboglu G1, Teber D1, Mansour J1, Kuehhas FE4, Radtke JP1,5, Hohenfellner M1.,Correspondance: 1 Department of Urology, University Hospital Heidelberg, Im Neuenheimer Feld 110, 69120, Heidelberg, Germany., 2 Department of Urology, University Hospital Heidelberg, Im Neuenheimer Feld 110, 69120, Heidelberg, Germany. georgi.tosev@med.uni-heidelberg.de., 3 Freelance Statistical Consultant, Sofia, Bulgaria., 4 Consultant Urologist, Stadiongasse 6-8/30, 1010, Vienna, Austria., 5 Department of Radiology, German Cancer Research Center, Heidelberg, Germany., Étude: Recovery of pad-free continence in elderly men does not differ from younger men undergoing robot-assisted radical prostatectomy for aggressive prostate cancer., Source: World J Urol. 2019 May 11. doi: 10.1007/s00345-019-02797-5. [Epub ahead of print] , Web: https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs00345-019-02797-5

Commentaire

Un traitement actif du cancer localisé de la prostate doit toujours faire l’objet d’un échange multidisciplinaire et d’une discussion avec le patient. Chez les patients âgés, il est toujours important de se rappeler que le risque de surtraitement du patient est plus grand élevé et que tous les aspects doivent être pris en compte. Ces données montrent que, lorsque l’on opte pour un traitement actif, la chirurgie robotique est une solution acceptable avec des résultats fonctionnels similaires à ceux obtenus chez les patients plus jeunes. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspita

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur