Fachverlag und Nachrichtenagentur

Le faible nombre de cas et la couleur noire de la peau augmentent le risque de surtraitement dans le cancer de la prostate à faible risque

 

PROSTATE CANCER St. Louis – mechentel news – La surveillance active est le traitement approprié pour les patients atteints d’un cancer de la prostate de très faible grade et à faible risque (défini par cT1cM0, PSA <10 ng/ml, score de Gleason par biopsie ≤ 6, moins de 3 noyaux de biopsie positifs). Néanmoins, de nombreux patients atteints de cette maladie sont encore sur-traités. L’équipe d’auteurs de cette étude, dirigée par Allison May de la clinique d’urologie de l’Université de Saint-Louis à Saint-Louis, dans le Missouri (États-Unis), a identifié 52797 hommes ayant reçu un diagnostic de cancer de la prostate à très faible risque aux États-Unis et a évalué les tendances thérapeutiques et la proportion des hommes traités par une privation androgène en fonction de leurs caractéristiques démographiques. Ils ont constaté que près de 1% des patients chez lesquels un cancer de la prostate à très faible risque avait été diagnostiqué avaient été traités avec un traitement anti-androgénique. Les patients traités dans des établissements à faible nombre de cas et les patients à peau noire étaient ceux qui présentaient un risque particulièrement élevé de surtraitement par hormonothérapie. Dans le numéro d’août 2019 de la revue UROLOGY, les auteurs soutiennent que, compte tenu des tendances temporelles, le surtraitement a diminué chez les patients ayant une peau de couleur claire mais a augmenté chez les patients ayant un peau de couleur noire. (mm/um)

— Bitte Abbildung 1 einfügen. — (Ich selbst komme an das Bild nicht heran, ist nur in der Bezahlversion sichtbar) MM 8

Auteurs: May A, Henke J, Au D, Raza SJ, Davaro F, Hamilton Z, Siddiqui SA. Correspondance: Sameer Siddiqui, M.D., F.A.C.S., Department of Surgery, St. Louis University, 3655 Vista Ave, St. Louis, MO 63110, USA. E-Mail: siddiqui@health.slu.edu Étude: National Trends in the Utilization of Androgen Deprivation Therapy for Very Low Risk Prostate Cancer. Source: Urology. 2019 Aug;130:79-85. doi: 10.1016/j.urology.2019.02.043. Web: https://www.goldjournal.net/article/S0090-4295(19)30366-8/abstract

Commentaire

Ce travail est important pour l’analyse de la tendance au surtraitement chez les patients atteints de cancer de la prostate. En particulier, il est intéressant de noter des différences dans le traitement des patients en raison de leur appartenance ethnique. Le système de santé devrait s’efforcer de réduire les différences ethniques afin de garantir des soins de qualité à tous les patients. (mm/um)

Auteur: Dr. med. Dr. rer. nat. Marco Moschini, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspital

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur