Fachverlag und Nachrichtenagentur

Photobiomodulation pour traiter les DMLA sèches

 

MEDICAL RETINA Toronto – mechentel news – L’équipe menée par Samuel N. Markowitz a conclu, dans une étude parue sur le site internet du magazine scientifique Retina en Août 2019, que la photobiomodulation avait amélioré statistiquement les résultats cliniques et anatomiques avec de meilleurs bénéfices dans les DMLA sèches à un stade précoce. 30 sujets (46 yeux) ont été traités par le Valeda Light Delivery System, où les patients ont subi 2 séries de traitement (3 fois par semaine pendant 3-4 semaines) durant 1 an. Les patients traités par photobiomodulation (PBM) ont montré un gain de MAVC moyenne de 4 lettres immédiatement après chaque série de traitement aux mois 1 (M1) et 7 (M7). Environ 50% des sujets traités par PBM ont montré une amélioration ≥5 lettres versus 13,6% des sujets placebo à M1. Les sujets à forte réponse (amélioration ≥5 lettres) dans le groupe PBM ont montré un gain de 8 lettres après le traitement initial (P < 0,01) et présentaient des stades plus précoces de DMLA. Les auteurs ont également observé des améliorations significatives de la sensibilité aux contrastes, du volume et de l’épaisseur de la druse centrale et de la qualité de vie (P < 0,05). Aucun effet indésirable n’a été rapporté. L’équipe canadienne a conclu que le PBM améliorait significativement les résultats cliniques et anatomiques avec des résultats plus solides chez les patients avec DMLA sèche de stade précoce. Les auteurs précisent que des traitements répétés de PBM sont nécessaires pour maintenir ces avantages, ils pensent que ces résultats appuient les précédentes études et suggèrent l’utilité de la PBM chez les sujets atteints de DMLA sèche comme traitement sûr et efficace. (sk)

Auteurs : Markowitz Samuel N., Devenyi Robert G., Munk Marion R., Croissant Cindy L., Tedford Stepanie E., Rückert Rene, Walker Michael G., Patino Beatriz E., Chen Lina, Nido Monica, Tedford Clark E., Correspondance : Department of Ophthalmology, University of Toronto, Toronto, Ontario, Canada, Etude : A DOUBLE-MASKED, RANDOMIZED, SHAM-CONTROLLED, SINGLE-CENTER STUDY WITH PHOTOBIOMODULATION FOR THE TREATMENT OF DRY AGE-RELATED MACULAR DEGENERATION, Source : Retina. 2019 Aug 9. doi: 10.1097/IAE.0000000000002632. [Epub ahead of print], Web : https://journals.lww.com/retinajournal/Abstract/publishahead/A_DOUBLE_MASKED,_RANDOMIZED,_SHAM_CONTROLLED,.96062.aspx

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur