Fachverlag und Nachrichtenagentur

Résultats sur 24 mois du ranibizumab dans l’occlusion de la veine centrale de la rétine

 

MEDICAL RETINA Copenhague- mechentel news – L’équipe menée par Michael Larsen a conclu, dans une étude parue dans le magazine scientifique Ophthalmology Retina en Février 2018, qu’un protocole individualisé de 0,5 mg de ranibizumab permettait un gain de MAVC sur 24 mois pour les patients atteints d’occlusion de la veine centrale de la rétine (OVCR). Les auteurs ont mené une étude ouverte, prospective, multicentrique de 24 mois, à un seul bras sur un total de 357 patients. Les patients ont reçu des injections mensuelles de 0,5 mg de ranibizumab (minimum 3 injections) jusqu’à stabilité de l’acuité visuelle durant 3 mois consécutifs. Si l’AV revenait à baisser, des injections de 0,5 mg de ranibizumab étaient réalisées. La MAVC moyenne au départ était de 53,0 lettres et la durée moyenne de l’OVCR était de 8,9 mois (médiane, 2,4 mois). Le gain moyen (écart type) d’AV après les 24 mois était de 12,1 (18,60) lettres (P < 0,0001). Les AV les mieux corrigées à 24 mois étaient similaires aux patients présentant ou non une ischémie maculaire au départ (changement moyen, 11,1 et 12,9 lettres, respectivement). Le gain moyen de MAVC à 24 mois était plus élevé chez les patients dont la durée d’OVCR était inférieure à 3 mois (13,2 mois) en comparaison à ceux dont la durée était supérieure à 9 mois (10,5 lettres). Les patients avec une moins bonne MAVC au départ présentaient des gains moyens plus importants à 24 mois (≤ 39 lettres ; 18,5 lettres) que ceux ayant eu une MAVC de départ meilleure (40-59/≥ 60 lettres ; 13,9/7,2 lettres), bien que les valeurs de MAVC à 24 mois étaient plus élevées chez les patients avec une MAVC au départ. La moyenne (écart type) et le nombre moyen d’injections de ranibizumab jusqu’au mois 23 était de 13,1 (6,39) et 15,0 injections, respectivement. Aucun nouvel événement de sécurité, oculaire ou non, n’a été noté. Michael Larsen et al ont conclu qu’un schéma individualisé de ranibizumab 0,5 mg sur 24 mois permettait un gain de MAVC chez des patients avec OVCR. Les auteurs précisent que la présence d’une ischémie maculaire au départ n’influençait pas le résultat et qu’une durée plus courte d’OVCR était associée à de meilleurs gains d’AV. Les auteurs indiquent que les résultats de sécurité correspondaient à ceux précédemment rapportés dans des études sur le ranibizumab chez des patients avec OVCR. (sk)

Auteurs : Michael Larsen, MD, Sebastian M. Waldstein, MD, Siegfried Priglinger, MD, Philip Hykin, MD, Elizabeth Barnes, PhD, Margarita Gekkieva, MD, Ayan Das Gupta, MSc, Andreas Wenzel, PhD, Jordi Monés, MD, PhD on behalf of the CRYSTAL Study Group, Correspondance : Department of Ophthalmology, Rigshospitalet and Faculty of Health and Medical Sciences, University of Copenhagen, Copenhagen, Denmark. Electronic address: miclar01@regionh.dk, Etude : Sustained Benefits from Ranibizumab for Central Retinal Vein Occlusion with Macular Edema: 24-Month Results of the CRYSTAL Study, Source : Ophthalmol Retina. 2018 Feb;2(2):134-142. doi: 10.1016/j.oret.2017.05.016. Epub 2017 Sep 9, Web : https://ophthalmologyretina.org/article/S2468-6530(17)30210-5/abstract

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur