Fachverlag und Nachrichtenagentur

Amélioration laser après implantation diffractive trifocale

 

CATARACT REFRACTIVE Hamburg – mechentel news – Anne-Karen von Beckerath et al ont conclu, dans une étude parue dans le magazine scientifique Graefe’s Archive for Clinical and Experimental Ophthalmology en Mai 2020, que le LASIK est un moyen fiable, sûr et efficace d’obtenir le résultat réfractif souhaité chez les patients présentant une amétropie résiduelle après implantation d’une lentille intraoculaire multifocale (MIOL). Les auteurs ont étudié l’impact et les résultats des patients après amélioration au LASIK de la chirurgie du cristallin clair et implantation d’un implant diffractif trifocal. Ils ont mené une étude de cohorte rétrospective multicentrique dans les centres de soins réfractifs en Allemagne comparant 2 groupes de patients. Le groupe 1 était composé d’yeux implantés avec une MIOL non torique uniquement, alors que le groupe 2 a bénéficié d’une amélioration laser après 3 mois de suivi. 139 yeux de 79 patients ont été inclus avec une chirurgie MIOL ou une chirurgie MIOL améliorée par LASIK entre Janvier et Décembre 2017. La meilleure acuité visuelle non-corrigée (MAVNC) était de 0,1 logMAR (0,8 ; 20/25) pour 94% des patients du groupe 2 et 85% du groupe 1. En comparaison à la meilleure acuité visuelle corrigée préopératoire, aucun changement sur les lignes Snellen n’a été montrée pour 89% du groupe 1 et 93% du groupe 2. Aucune différence significative n’a été retrouvée entre les 2 groupes pour la dépendance aux lunettes (P=0,41), le confort oculaire (P=0,15), la liberté (P=0,48) et la sensation de bien-être (P=0,45). L’équipe menée par Anne-Karen von Beckerath a conclu que, chez des patients présentant une amétropie résiduelle après implantation d’une MIOL, le LASIK était un moyen fiable, sûr et efficace d’obtenir le résultat réfractif souhaité et la satisfaction du patient. Les auteurs recommandent d’attendre 3 mois après l’implantation de MIOL (Bioptics) pour procéder à l’amélioration par laser. (sk)

Auteurs : Anne-Karen von Beckerath, Toam Katz, Anna Harfst, Vasyl Druchkiv & Andreas Frings, Correspondance : Medical University Hamburg, Martinistr. 52, 20251, Hamburg, Germany, email : andi.frings@gmail.com, Etude : Diffractive trifocal lens implantation with or without excimer laser enhancement: is a touch-up procedure a negative predictor for refractive and subjective outcome?, Source : Graefes Arch Clin Exp Ophthalmol. 2020 May;258(5):1115-1121. doi: 10.1007/s00417-020-04628-5. Epub 2020 Feb 19, Web : https://link.springer.com/article/10.1007/s00417-020-04628-5

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur