Fachverlag und Nachrichtenagentur

Forces mécaniques appliquées lors du frottement des paupières

CORNEA Zurich – mechentel news – L’équipe menée par Farhad Hafezi a conclu, dans une étude parue dans le magazine scientifique BMC Ophthalmology en Juillet 2020, que les forces appliquées sur les paupières varient fortement selon le type de frottement oculaire employé. 57 patients (41 hommes, 16 femmes, d’âge moyen 34,8 ans) atteints de kératocône ont été prospectivement invités à réaliser leurs frottements oculaires sur une balance haute précision. Les auteurs ont enregistré et analysé le type de frottement et la force appliquée, mesurée en Newton (N). 3 types de frottements oculaires ont été détectés : avec le bout des doigts (51%), suivi d’avec les articulations (44%) puis des ongles (6%). Le frottement avec les articulations a montré une force appliquée sur les paupières significativement plus importante ((9,6 ± 6,3 N) que les bouts des doigts (4,3 ± 3,1 N) et les ongles (2,6 ± 3,3 N) (p < 0,001 and p = 0,016, respectivement). Farhad Hafezi et al ont conclu que la force appliquée sur les paupières varie considérablement selon le type de frottement employé. Les auteurs indiquent que ces données permettront de déterminer les forces à appliquer dans les futurs modèles expérimentaux de frottements oculaires. (sk)

Auteurs : Farhad Hafezi, Nikki L. Hafezi, Bojan Pajic, Francesca Gilardoni, J. Bradley Randleman, Jose Alvaro P. Gomes, Léonard Kollros, Mark Hillen & Emilio A. Torres-Netto, Correspondance : Laboratory for Ocular Cell Biology, Center for Applied Biotechnology and Molecular Medicine, University of Zurich, Zurich, Switzerland. farhad@hafezi.ch, Etude : Assessment of the mechanical forces applied during eye rubbing, Source : BMC Ophthalmol. 2020 Jul 22;20(1):301. doi: 10.1186/s12886-020-01551-5, Web : https://bmcophthalmol.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12886-020-01551-5

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur