Fachverlag und Nachrichtenagentur

Néphrolithotomie super mini-percutanée (SMP) versus néphrolithotomie percutanée standard (sPNL) pour la gestion des calculs rénaux <2cm

STONE TREATMENT Manipal/ Istanbul Cette étude randomisée a examiné l’efficacité du traitement de deux méthodes différentes de néphrolitholapaxie percutanée (PNL). 150 patients souffrant de calculs rénaux ( isolés ou multiples, diamètre total combiné <2cm) ont été assignés 1:1 soit au groupe PNL standard de soins (22-30 Charriere) soit à une PNL super-mini (14 Charriere, SMP) par l’équipe de Raja Sekhar Guddeti du département d’urologie de l’hôpital Kasturba de l’Académie d’enseignement supérieur de Manipal (MAHE) à Manipal, en Inde, et des collègues d’Istanbul, en Turquie. Toutes les opérations ont été réalisées entre 2018 et 2019 et par des endo-urologues expérimentés. Les taux d’élimination des calculs étaient comparables (97,33 versus 98,66 %, p=056). La durée moyenne de la chirurgie par SMP était significativement plus élevée (36,40 (écart-type SD 14,07) minutes versus 23,12 (SD 11,96) minutes, p<0,0001). La perte moyenne d’Hb postopératoire était significativement plus faible dans le groupe SMP (0,3g/dl SD 0,49 versus 0,75g/dl SD 0,65, p<0,0001). De même, la consommation moyenne d’analgésiques postopératoires (mg, tramadol) était plus faible dans le groupe SMP (67 SD 22,49 contre 91,5 SD 30,56, p<0,0001). Dans le numéro d’août de la revue BJU INTERNATIONAL, l’équipe de recherche a indiqué qu’il n’y avait pas de différence significative dans les complications postopératoires en raison du petit nombre de cas. En chiffres absolus, une complication est survenue dans le groupe SMP (fièvre > 38°C), alors qu’elle s’est produite dans 5 cas dans le groupe PNL. De plus, il y avait un abcès périnéphrétique dans le groupe PNL et 2 cas d’hématurie. (cw/um)

Auteurs: Raja Sekhar Guddeti 1, Padmaraj Hegde 1, Arun Chawla 1, Jean J M C H de la Rosette 2, Maria Pilar Laguna Pes 2, Aseem Kapadia 1, Correspondance: 1 Department of Urology, Kasturba Hospital, Manipal Academy of Higher Education (MAHE), Manipal, Karnataka, India., 2 Department of Urology, Istanbul Medipol University, Istanbul, Turkey., Étude: Super-mini percutaneous nephrolithotomy (PCNL) vs standard PCNL for the management of renal calculi of <2 cm: a randomised controlled study, Source: BJU Int. 2020 Aug;126(2):273-279.doi: 10.1111/bju.15144. Epub 2020 Jul 31., Web: https://bjui-journals.onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/bju.15144

Commentaire

L’efficacité de la SMP a été démontrée dans cette étude randomisée. Les taux d’élimination des calculs semblent être identiques pour les calculs <2cm, bien que des durées de chirurgie plus longues doivent être acceptées. Toutefois, cette déclaration est fortement limitée par la méthodologie utilisée afin de mesurer le dégagement des calculs : radiographie de l’abdomen et échographie rénale. Il est possible que des différences soient apparues si une tomographie par ordinateur native avait été effectuée. La consommation moyenne d’analgésiques peut être due au plus petit diamètre de l’accès dans le groupe SMP, ou au taux plus élevé d’opérations „totalement sans tube“, c’est-à-dire ne laissant pas d’attelle ou de néphrostomie en postopératoire (27 dans le groupe SMP, 8 dans le groupe PNL). Pour les endo-urologues maîtrisant la SMP, cette méthode semble être une technique chirurgicale acceptable, pouvant également présenter des avantages en termes de sécurité. (cw)

Auteur: Dr. med. univ. Christoph Würnschimmel, Assistenzarzt Luzerner Kantonsspital

© 2019 -  mechentel medizin
Fachverlag und Nachrichtenagentur